Eugénisme

1704 mots 7 pages
L'eugenisme

Galton, cousin de Charles Darwin fut le brillant inventeur des premiers tests d'intelligence. Darwin avait montré que la sélection des espèces était la base de sa théorie de l’évolution des espèces. Seules les plus adaptées survivaient, les autres étaient éliminées : la grande loi de la nature.
Darwin inspira Galton qui inventa l’eugénisme en tant qu’application à l’espèce humaine des théories darwiniennes.
L’eugénisme est la sélection des humains les meilleurs, selon les critères de quelques uns, rejoignant la notion de la Grèce antique des aristocrates (aristo : meilleurs, -crates : pouvoir, donc le pouvoir est attribué aux meilleurs,).
Au départ l’eugénisme est un idéal, celui de créer une société d’hommes sélectionnés, comme on sélectionne les races bovines, pour en faire l’espèce humaine de l’avenir, des êtres plus intelligents, plus beaux, meilleurs en tout.
Le mot eugénisme fut employé pour la première fois en 1883 par Francis Galton. Il considérait que la sélection naturelle ne garderait que le must de l'humanité...
Donc, l’eugénisme était un idéal humaniste pour amener l’avènement d’un homme meilleur, c’était une forme d’humanisme qui se perpétua jusqu’à notre époque.

I/ L’eugénisme d’hier

Origines de l’eugénisme

L’eugnisme est souvent associé a l’Allemagne d’Hitler mais il n’est pas le seul à avoir promulgué des lois sur la stérilisation.L’Etat de Californie également pratiquaient ces lois à grande échelle avant la deuxième guerre mondiale.
La Scandinavie a également pataugé dans l’eugénique. Entre 1935 et 1975 11 000 personnes ont été stérilisées au Danemark, 40 000 en Norvège et près de 60 000 en Finlande. Les Etats-Unis continuaient également à stériliser allègrement jusqu’en 1963. L’anti-sémitisme et l’eugénisme avaient trouvé un terrain fertile aux Etats-Unis, longtemps avant que Hitler ne s’y intéresse. Les Américains de race blanche avaient une peur viscérale d’être englobés dans un pays géré par les Noirs,

en relation

  • Eugénisme
    1497 mots | 6 pages
  • Eugenisme
    1005 mots | 5 pages
  • Eugénisme
    9714 mots | 39 pages
  • eugénisme
    4698 mots | 19 pages
  • Eugenisme
    5281 mots | 22 pages
  • Eugenisme
    1038 mots | 5 pages
  • Eugénisme
    4493 mots | 18 pages
  • eugénisme
    1410 mots | 6 pages
  • Eugenisme
    2746 mots | 11 pages
  • Eugenisme
    656 mots | 3 pages