Eugenisme

1005 mots 5 pages
Introduction: Du latin -eu :bien , -gennân: engendrer.
L’eugénisme est un ensemble de méthode qui visent à améliorer le patrimoine génétique de groupes humains en limitant la reproduction des individus porteurs de caractères jugés défavorables ou en promouvant celle des individus porteurs de caractères jugés favorables.

D’un point de vue historique , l’eugénisme a subi différentes étapes: ce concept s’est d’abord traduit dans l’art de bien engendrer la vie puis s’est développé en une pseudo-science qui vise à améliorer les qualités natives. Ce concept politiquement médical fut discrédités par les nazis, si bien qu’on parle encore aujourd’hui de néo-eugénisme. On peut dire que l’eugénisme provient du souci de se doter d’une descendance exempté de tare, la volonté d’une enfant sans défaut.
On peut alors dire que la hantise d’un enfant malformé motive l’acceptation des techniques euthanasiques mais dénonce aussi l’intolérance à l’égard de l’anormalité et donc le rejet de l’enfant malformé ou atteint d’une maladie incurable. Selon Galton (scientifique britannique), « il faut favoriser la survie des plus aptes et ralentir ou interrompre la reproduction des inaptes ». Il s’agit donc là d’assurer la domination des races supérieurs.

Mais l’eugénisme est-elle une tentation de créer l’homme parfait? De désirer l’être humain par excellence, en refusant ainsi l’anormalité de ce dernier ? Vous serez apte à en juger par vous-même à la fin de cet exposé.

Les eugénistes se divisaient sur la question des moyens à mettre en œuvre pour parvenir à leur but. Les partisans d’un « eugénisme négatif » comptaient améliorer l’être humain en éliminant les gènes indésirables de la population :

la restriction du mariage,
Les nouvelles lois annulaient le mariage des idiots ou des malades mentaux et restreignaient le droit au mariage des individus atteints de maladie vénériennes, parfois même des alcooliques comme dans l’Indiana.

la stérilisation, voire

en relation

  • Eugénisme
    1497 mots | 6 pages
  • Eugénisme
    1704 mots | 7 pages
  • eugénisme
    4698 mots | 19 pages
  • Eugénisme
    9714 mots | 39 pages
  • Eugénisme
    4493 mots | 18 pages
  • Eugenisme
    5281 mots | 22 pages
  • Eugenisme
    1038 mots | 5 pages
  • eugénisme
    1410 mots | 6 pages
  • Eugenisme
    2746 mots | 11 pages
  • Eugenisme
    656 mots | 3 pages