Explication de texte philosophie nicolas machiavel

1008 mots 5 pages
Explication de texte :

Dans cet extrait du Discours sur la première décade de Tite-Live, Machiavel s'intéresse au temps et au désir. Cet extrait est une réponse aux idées reçues de l'époque dans lequel l'auteur nous donne son opinion sur l'impact que peut avoir le temps sur les hommes, plus précisément, il pense que le temps n'est pas une construction de l'esprit et qu'il est indépendant de l'homme. Ainsi, notre réflexion sur ce texte nous amènerait à nous demander : Comment percevoir le temps vécu sans notre subjectivité ? Comment vivre les époques de notre vie de manière objective ? Nous procéderons en trois temps : premièrement, nous nous intéresserons à « ce qui se dit » en général concernant le fait que les jeunes voient leur jugement faussé, deuxièmement, nous verrons la différence fondamentale entre les jugements, les désirs et le temps, et enfin, nous nous demanderons pourquoi les « vieux » n'acceptent pas d'admettre que leurs jugements changent.

Premièrement, face à l'opinion publique, l'auteur part d'une condition et pour ce faire, il emploie le « Si ». Voici ce qui se dit : le jugement des hommes serait faussé lorsqu'ils parleraient du temps car ils ne pourraient pas juger sans savoir, sans connaître, sans avoir vécu cette époque passée. Mais les « vieux », eux, auraient vécus le temps présent et le temps passé de la même manière, ils devraient les connaître de la même façon. C'est à dire que les « vieux » devraient être lucides autant sur le présent que sur le passé et qu'ils devraient se rappeler fidèlement du passé. L'auteur sous-entend alors que, pour l'opinion publique, les jeunes ne peuvent, naturellement pas, se rappeler du temps passé puisqu'ils ne l'ont pas vécu lucidement. Dans le texte, une donnée « faussée », serait une donnée erronée, qui n'est pas fidèle à la réalité. Le mot « jugement » référerait à la perception des choses, qui impliquerait alors un lien

en relation

  • Machiavel, Le Prince, chapitre XVIII
    1530 mots | 7 pages
  • le banquet
    4914 mots | 20 pages
  • Expos Philosophie Moderne
    3527 mots | 15 pages
  • Comment Concevoir Les Rapports De La Morale Et De La Politique PhiloLog
    9090 mots | 37 pages
  • Commentaire Machiavel : « Combien peut la fortune dans les choses humaines et comme on y peut faire tête »
    4387 mots | 18 pages
  • Commentaire de machiavel
    5654 mots | 23 pages
  • Dieu
    6352 mots | 26 pages
  • Vie politique
    8141 mots | 33 pages
  • Histoire de la pense e socio et e conomique
    4798 mots | 20 pages
  • Le Prince
    86589 mots | 347 pages