Exposé sur l'esclavage

989 mots 4 pages
Les conditions de vie des esclaves

1. Les émeutes : Jusqu’à 200 esclaves étaient détenus au rez-de-chaussée des maisons des esclaves, jetés dans des cellules selon leur âge et leur sexe. Les cellules étaient humides, à peine ventilées et la pénombre les envahissait. Les enfants de 6 à 17 ans devaient dormir sur le sol de leurs cellules, tassés comme des sardines dans une boîte. Les captifs n’étaient pas considérés humains; ils étaient un produit. Ils étaient évalués selon leurs attributs physique – chez les hommes on regardait les muscles, la longueur des bras, la blancheur des dents. Chez les femmes et les filles, on évaluait le potentiel de fecondité d’après les poitrines. Les marchands d’esclaves choisissaient les filles et jeunes femmes pour en faire leurs partenaires sexuelles. Si elles tombaient enceintes, elles étaient libérées et pouvaient vivre sur l’île ou la ville continentale de St. Louis. Les hommes étaient divisés en groupes, selon leur poids. Leur valeur était déterminée par leur poids et leur musculature. Les hommes pesant moins de 60 kilos étaient engrossis au moyen de haricots pendant la période d’attente de trois mois. S’ils ne prenaient pas assez de poids, ils étaient vendus aux enchères ou devenaient les esclaves personnels des marchands. Les esclaves malades étaient jetés à la mer. Enchaînés par des boulets et des chaînes qui leur enserraient les chevilles et le cou, les hommes devaient travailler pendant leur “séjour”. Leur travail consistait à casser des pierres puis à les transporter, à porter des tonneaux d’eau et à décharger les bateaux. Les femmes cuisinaient et les enfants se livraient aux tâches ménagères. Ceux dans Ceux puis qui se rebellaient ou refusaient d’obéir étaient enfermés des cellules spéciales, parfois dans une pénombre totale. qui tentaient de s’enfuir étaient battus ou jetés à la mer dévorés par les requins

l'esclave appartenait purement et simplement à son maître : celui-ci avait droit de vie et de mort sur son

en relation

  • Exposé sur l'esclavage
    931 mots | 4 pages
  • Exposé sur l'esclavage
    482 mots | 2 pages
  • exposé sur l'esclavage
    953 mots | 4 pages
  • L'esclavage
    2583 mots | 11 pages
  • truc inutile
    11296 mots | 46 pages
  • De l’esclavage des nègres - commentaire
    361 mots | 2 pages
  • Les inégalités
    7003 mots | 29 pages
  • Compte-rendu, chapitre 6, institution particulière, esclavage
    1914 mots | 8 pages
  • Modeste proposition
    1822 mots | 8 pages
  • sequence lumieres 1
    1750 mots | 7 pages