Exposé ulysse et les sirène

1030 mots 5 pages
Ulysse et les sirènes
Une sirène est une créature mythologique hybride, mi-femme mi-oiseau (antique) ou mi-femme mi-poisson (médiéval)
Selon le mythe Homérique, les sirènes étaient des divinités de la mer qui, à l'entrée du détroit de Messine en Sicile, attiraient par leurs chants les navigateurs et les entrainaient vers la mort ; elles étaient alors représentées avec un corps d'oiseau et une tête de femme, et jamais avec un corps de poisson comme dans les mythes nordiques.
Il reste quelques vases grecs qui racontent les aventures d'Ulysse : sur ceux qui sont antérieurs au IIIe siècle av. J.-C., les sirènes apparaissent comme des oiseaux à tête de femme. Par la suite, elles acquièrent des bras, puis une poitrine humaine, attributs peut-être seulement esthétiques, même s'ils constituent des éléments supplémentaires de séduction, puisque les sirènes sont désormais représentées jouant d'un instrument, flûte ou cithare. Ainsi, elles s'humanisent au cours de l'Antiquité pour devenir des femmes ailées chez les Romains et les Étrusques, comme en témoigne la magnifique mosaïque représentant le bateau d'Ulysse, trouvée à Dougga (nord de la Tunisie).
Leur origine est mystérieuse, selon la mthologie elles étaient filles du dieu-fleuve : Achéloos qui se trouve au nord-ouest de la Grèce et de la nymphe Calliope, muse de la poésie épique et de la grande éloquence (ou de Terpsichore, la Muse de la danse)
Leur but était de charmer, ensorceller par leur "chant clair" vers 44 l'équipage d'un bateau pour ensuite dévorer les marins. Elles ont l'air d'être sagement assises dans un pré mais en réalité, "on voit s'entasser près d'elles les os des corps décomposés dont les chairs se réduisent" de ceux qui les ont écouté vers 45 et 46 (parole de Circé).

Elles ont de nombreuses appellations :
Aglaopé (celle au beau visage), Agalophonos (celle qui a une belle voix), Leucosia (la blanche), Ligéia (celle au cri perçant), Molpé (la musicienne, le chant étrange), Parthénopé (celle

en relation

  • Ulysse
    3866 mots | 16 pages
  • Homère : l'odyssée, chant xii
    1706 mots | 7 pages
  • Tejre
    674 mots | 3 pages
  • Odyssée ulysse
    1378 mots | 6 pages
  • L'Odysée
    1990 mots | 8 pages
  • Compagnons d'ulysse
    402 mots | 2 pages
  • Les vases grecs (histoire des arts)
    1545 mots | 7 pages
  • Quel rôle le merveilleux joue t-il dans les chants v à xiii de l' odyssée?
    1036 mots | 5 pages
  • Résumé odyssée
    5279 mots | 22 pages
  • L'odyssée
    5869 mots | 24 pages