exposé

Pages: 7 (1592 mots) Publié le: 20 juin 2014
II) Avancées médicales
1 /La Thérapie Cellulaire
A. Définition
la thérapie cellulaire consiste à soigner tout un organe, ou une partie, d’un organe défaillant (pour cause d’ accident, de pathologie ou de vieillissement) par transplantation de cellules saines qui vise à remplacer les cellules malades de l’organe concerner et lui redonner une entière activité. Le plus souvent ces implantscellulaires sont produits à partir de cellules souches embryonnaires (cse) ou cellules souches pluripotentes induites (ips) Régulièrement, des malades atteints de cancers du sang sont traités et guéris par thérapie cellulaire, tels que des patients atteints de leucémie, par exemple. Les greffes de moelle osseuse permettent de remplacer à vie le système sanguin malade d'un patient grâce aux propriétésdes cellules souches sanguines (hématopoïétiques). Pour effectuer la greffe, on met en culture un petit fragment de peau afin d'en obtenir une plus grande surface. Des milliers de patients bénéficient de ce genre de traitement chaque année, même si certains développent des complications : les cellules immunitaires du donneur attaquent parfois les tissus du patient (maladie du greffon contrel'hôte) et la destruction de la moelle osseuse du patient par la chimiothérapie avant la transplantation entraîne un risque d'infection au cours de traitement. Cependant des méthodes chirurgicales améliorées et l'apparition de nouveaux immuno-suppresseurs ont considérablement augmenté le nombre de succès pour ces greffes.Les thérapies cellulaires pourraient prendre une place énorme dans la médecine régénératrice. Le nombre de pathologies ciblées par cette biothérapie est important : Alzheimer, Parkinson, diabète, leucémie etc. Elle pourrait également faciliter les greffes ou la restauration d'organes. Les chercheurs espèrent par exemple pouvoir rendre la vue à des personnesaveugles, effectuer des greffes neurales visant à soigner les maladies neurodégénératives et recréer des organes entiers en laboratoire. Les cellules souches sont des outils importants pour la recherche sur les maladies et offrent un potentiel thérapeutique considérable. Par ailleurs ces applications cliniques au grand potentiel demandent une recherche fondamentale pour comprendre précisément leurcycle de vie dans les tissus où l’on souhaite les implanter. Les premiers résultats des essais cliniques sont encourageants mais les défis qui se posent aux scientifiques restent encore immenses.


B. Cellules adultes utilisées
Certaines sources de cellules souches adultes sont actuellement utilisées en thérapie malgré leurs limites. Ci-dessous vous verrezquelques exemples.


Cellules souches mésenchymateuses
Les cellules souches mésenchymateuses (CSM) se trouvent dans la moelle osseuse et elles sont utilisée pour réparer les os et du cartilage. Elles produisent aussi les cellules adipeuses (graisses). Selon certaines thèses, les CSM peuvent être obtenues à partir d'une grande variété de tissus en plus de la moelle osseuse. Cette théorie n'apas été validée et les scientifiques en sont encore à débattre de la nature exacte des cellules obtenues à partir de ces tissus. Les CSM ne donnent pas naissance aux cellules des vaisseaux sanguins, mais elles pourraient aider d'autres cellules à réparer les dommages vasculaires. En effet, les CSMconstituent un soutien important pour les cellules souches hématopoïétiques. En définitive nous pouvons dire que les cellules mésenchymateuse ne sont pas une source sûre.


Cellules souches du sang de cordon ombilical
Les cellules souches du sang de cordon peuvent être recueillies à partir du cordon ombilical d'un bébé lors qu’il nait. Les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exposer
  • Exposé
  • Expose
  • exposé
  • Exposé
  • Exposé
  • Exposes
  • Exposé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !