expos 2

3187 mots 13 pages
I- LE CONTEXTE
Dans un premier temps nous allons voir quels éléments nous poussent à diversifier nos énergies.

1) La réduction des stocks de ressources naturelles.

Les énergies fossiles sont celles qui ont été crées par la planète depuis des millions d'années et qui à l'échelle de la vie humaine ne renouvelle pas. Le pétrole et le charbon sont issus de la sédimentation donc en attendant quelques millions d'années, on pourrait en avoir à nouveau. L'uranium lui est un minerai.
On puise dedans pour nos activités ce qui réduit les stocks.

Prenons l'exemple des ressources de pétrole qui est l'une des énergies qui nous préoccupe le plus.
On sépare les gisements de pétrole en 3 catégories : les réserves prouvées dont la probabilité d'exploitation est supérieure à 90 %.
Les réserves probables (50%)
Les réserves possibles (10%) En général quand on parle de la quantité de ressources disponibles, on parle des réserves prouvées mais avec l'utilisation de nouvelles techniques d'extraction, l'exploitation de nouveaux gisements devient rentables. Ce fut le cas après les chocs pétroliers des gisements en mer du nord. Lorsqu'on grignote sur les stocks existant, on trouve donc de nouveaux moyens de les augmenter. Ainsi, les ressources exploitées correspondront plutôt aux ressources prouvées et probables.

En 1970, les réserves de pétrole, publiées par les compagnies pétrolières (y compris les compagnies d'état, voire plus bas), représentaient 30 fois la consommation annuelle du moment. Les réserves publiées valaient donc environ 530 milliards de barils.
En 2010, après avoir consommé environ 1000 milliards de barils de pétrole depuis 1970, soit quasiment deux fois plus que les réserves publiées en 1970, les nouvelles réserves publiées par les compagnies pétrolières s'élèvent à environ 1330 milliards de barils, soit de l'ordre de 40 fois la consommation de 2010. Mais ces quantités ne sont peut être pas exactes, il est difficile d'estimer la quantité de ressources de la

en relation

  • Expose 2
    1689 mots | 7 pages
  • Expos 2
    1171 mots | 5 pages
  • Expos SVT 2
    3112 mots | 13 pages
  • exposé NEMI 2
    6652 mots | 27 pages
  • Exposé bâle 2
    2025 mots | 9 pages
  • Exposé bale 2
    1324 mots | 6 pages
  • Exposé master 2
    2439 mots | 10 pages
  • exposé séance 2
    1502 mots | 7 pages
  • Exposé bale 2
    7369 mots | 30 pages
  • Expos Gnilane Fd 2
    1045 mots | 5 pages