expose surla biomasse

338 mots 2 pages
Travail sur la Biomasse
2012

* Présentation :
Aujourd’hui, nous allons vous parler de la biomasse. Après cet exposé je suis persuadée que vous serez convaincu de l’utilité de cette énergie alternative qui vous permettra de gagner beaucoup d’argent parce que c’est l’énergie de l’avenir …

* Définition :
La biomasse c’est l'ensemble des matières organiques, qu’elles soient d’origine végétale ou animale (par exemple la sciure de bois ou la graisse de baleine) et pouvant devenir des sources d’énergie. Ces matières organiques ont la particularité d’être toujours composées de carbone (du bois, aux feuilles en passant par la paille, les déchets alimentaires, le fumier, etc.). La biomasse est une énergie renouvelable tant que sa consommation ne dépasse pas l’accroissement biologique.

* Introduction :
Pourquoi parle-t-on de biomasse à l’heure actuelle ?
L’appellation « biomasse » est relativement récente. Cependant, la biomasse est plus ancienne que l’utilisation de l’énergie fossile (charbon, pétrole) puisque durant des siècles l’humain s’est chauffé au bois et l’a utilisé pour la production industrielle. Mais le développement important de nos sociétés industrielles ayant besoin de grandes sources d’énergie pour pouvoir produire, ce développement a poussé l’humanité à trouver des sources d’énergie plus facilement exploitables. Le revers de la médaille est que cette utilisation débridée de l’énergie fossile a provoqué une forte production de CO₂ et donc le réchauffement de la planète à travers l’effet de serre.

* Le cycle du carbone :
Rappel de principe physique : Au temps immémoriaux la planète était recouverte de CO₂. Lorsque les végétaux s’y sont développés ils ont absorbé du CO₂ grâce à la photosynthèse. Les végétaux utilisent de l’énergie solaire pour se développer et fabriquer de la matière organique. Les végétaux soumis à l’énergie solaire ont libérés l’oxygène contenu dans les végétaux et ont gardé le carbone de ce fait la planète... [à

en relation

  • Gaz naturel
    29152 mots | 117 pages