Extrait du troisième volumes des essais de michel de montaigne, " des coches "

1022 mots 5 pages
Le texte soumis à mon étude est un extrait du troisième volumes des Essais de Michel de Montaigne, " Des Coches " ( chapitre 6 ). L'extrait à été réecris avec une orthographe modernisée.
Michel de Montaigne est un français né le 28 février 1533 en Dordogne dans le chateau de Montaigne et est mort le 13 septembre 1592 à Bordeaux en Gironde. C'est un homme aux multiples facettes car il est à la fois écrivain, philosophe, moraliste et homme politique. Montaigne aura une influence qui traversera les époques sur des écrivains comme Blaise Pascal, Jean-Jacques Rousseau ou encore Stefan Zweig.
Il commencera à écrire ses Essais à partir de 1572 et il y travaillera jusqu'à sa mort en 1592. Ses oeuvres mêlent à la fois pensées philosophiques et autobiographie. D'ailleur cela sera très mal vu et fortement contesté, lors de la première parution des Essais en 1580, car à l'époque de la renaissance il est très mal vu de parler de soi.
Dans cet extrait Montaigne réfléchi en humaniste sur la colonisation et la découverte du Nouveau monde. Néanmoins au fil de l'extrait il ne peut s'empécher d'exprimer son indignation face à cette situation.

Dans ce texte, de Montaigne laisse apparaitre sa considération pour le Nouveau monde de plusieurs manières. Il compare tout d'abord ce monde à un enfant : " enfant " ( l.4 ) ; " son a, b, c " ( l.5 ) ; " dans le giron de sa mère nourricière " ( l.7 ) ; " jeunesse " ( l.9 ) ; " monde enfant " ( l.15 ), ce qui nous donne une image innocente et fragile du nouveau monde et donc un aspect positif des indigène. Car cette métaphore nous laisse préssentir que les indigènes sont des être doux et agréables et qu'ils ne sont pas des "sauvages" comme on les définissaient à l'époque. L'accumulation " dévotion, l'observance des lois, la bonté, la libéralité la loyauté, la franchise " ( l.39 ) confirme l'idée qu'ils étaient des êtres civilisés. Il nous montre ensuite l'admiration qu'il porte à cette nouvelle culture en utilisant la redondance "

en relation

  • Français première
    32505 mots | 131 pages
  • La question de l'alterité
    36781 mots | 148 pages
  • Scecance 1 seconde
    33906 mots | 136 pages
  • Corrigé de commentaire
    86681 mots | 347 pages
  • SUJET DE FRANCAIS
    129859 mots | 520 pages
  • rien
    95919 mots | 384 pages
  • La mtu
    25163 mots | 101 pages
  • bac Sujets de Fran ais 1re L ES S
    85929 mots | 344 pages
  • Bonjour
    86148 mots | 345 pages
  • La_Litterature_francaise
    246784 mots | 988 pages