faut il baisser les impots

2343 mots 10 pages
Chapitre 1 : Production, Demande agrégée et revenu d’équilibre
Nous raisonnons sur une économie fermée (sans relation avec l’extérieur), aussi bien du point de vue de la sphère réelle que de la sphère monétaire et financière, il n’y a pas de mouvements internationaux de capitaux. Dans un premier temps nous raisonnons dans une économie sans Etat, ou il n’y a que des agents privés, les consommateurs et les firmes. On peut donc écrire une première équation, dite fondamentale C+I = Y = C+S.
Determinants Fonctions

C : consommation finale
I : Investissement
Y : Revenu national
S : Epargne

Le revenu est conditionné par la consommation et l’investissement des agents, ce sont les déterminants du revenu. Une fois ce revenu produit, il est affecté par les agents à de la consommation et à de l’épargne, c’est l’affectation du revenu. Cela revient à dire que l’intégralité du revenu est soit consommée, soir épargnée.
On parle de l’identité macro-économique de base : Y = C + S [1] qui représente l’affectation du revenu à la consommation et/ou de l’épargne

Dès lors Y – C = S [2] , la part du revenu non consommé est nécessairement épargnée. On tire comme conclusion de [2] que les fonctions de consommation et épargne sont des fonctions réciproques ou inverses..
L’équation 2 montre la nécessité pour produire Y, entre les besoins de financement d’une économie c’est-à-dire I (investissement) et les capacités de financements ici S (l’épargne privé)

1-Fonction de consommation et demande agrégée

c : propension moyenne à consommer C/Y
En situation statique

∆C=C+ c∆Y [3’]
L’équation 3 représente une situation dite statique et 3’ une représentation de fonction dynamique qui résulte d’un bouleversement dans l’économie (d’où la modification de « valeur » induite par ∆).
C‾représente la consommation incompressible qui est une consommation inélastique au revenu Y, elle est donc constituée de biens primaires vitaux, c’est-à-dire des

en relation

  • Faut il baisser les impôts?
    1715 mots | 7 pages
  • Faut il baisser les impots
    605 mots | 3 pages
  • Faut-il baisser les impôts ?
    8207 mots | 33 pages
  • Faut-il augmenter ou baisser les prélevement obligatoires
    1500 mots | 6 pages
  • Faut-il augmenter ou baisser les prélèvement obligatoires en france ?
    881 mots | 4 pages
  • Contre la baisse des impots !
    1090 mots | 5 pages
  • La question des impôts
    598 mots | 3 pages
  • Economie et finance public
    21460 mots | 86 pages
  • Faut il modifier les prelevements obligatoires
    2758 mots | 12 pages
  • Faut -il réduire les prélèvements obligatoires ?
    2269 mots | 10 pages