faut il baisser les impots

Pages: 10 (2343 mots) Publié le: 26 juin 2014
Chapitre 1 : Production, Demande agrégée et revenu d’équilibre
Nous raisonnons sur une économie fermée (sans relation avec l’extérieur), aussi bien du point de vue de la sphère réelle que de la sphère monétaire et financière, il n’y a pas de mouvements internationaux de capitaux. Dans un premier temps nous raisonnons dans une économie sans Etat, ou il n’y a que des agents privés, lesconsommateurs et les firmes. On peut donc écrire une première équation, dite fondamentale
C+I = Y = C+S.
Determinants Fonctions

C : consommation finale
I : Investissement
Y : Revenu national
S : Epargne

Le revenu est conditionné par la consommation et l’investissement des agents, ce sont les déterminants du revenu. Une fois ce revenu produit, il est affecté par les agents à de laconsommation et à de l’épargne, c’est l’affectation du revenu. Cela revient à dire que l’intégralité du revenu est soit consommée, soir épargnée.
On parle de l’identité macro-économique de base : Y = C + S [1] qui représente l’affectation du revenu à la consommation et/ou de l’épargne

Dès lors Y – C = S [2] , la part du revenu non consommé est nécessairement épargnée. On tire comme conclusion de [2]que les fonctions de consommation et épargne sont des fonctions réciproques ou inverses..
L’équation 2 montre la nécessité pour produire Y, entre les besoins de financement d’une économie c’est-à-dire I (investissement) et les capacités de financements ici S (l’épargne privé)








1-Fonction de consommation et demande agrégée

c : propension moyenne à consommer C/Y
En situationstatique







∆C=C+ c∆Y [3’]
L’équation 3 représente une situation dite statique et 3’ une représentation de fonction dynamique qui résulte d’un bouleversement dans l’économie (d’où la modification de « valeur » induite par ∆).
C‾représente la consommation incompressible qui est une consommation inélastique au revenu Y, elle est donc constituée de biens primaires vitaux, c’est-à-dire desbiens dont l’élasticité de la demande par rapport au prix tend vers 0. Cette consommation est effectuée quelque soit le revenu, c’est donc l’ordonnée à l’origine de la fonction C/Y représente la propension moyenne à consommer et C dans (3’) la propension marginale à consommer.
Exemple C(3) = 0,8 signififie que pour une periode T, les agents consomment 80% de leur revenu
C dans (3’) signifie queles agents vont consommer 90% du revenu additionnel. Lorsque la propension marginale à consommer est supérieure à la propension moyenne à consommer, cela signifie que des besoins important sont à satisfaire ce qui relativise la décision d’épargne des agents. ET inversement si la propension marginale est inferieure à la propension moyenne. La partie du revenu qui n’est pas consommée est épargnée déslors que la fonction d’épargne S est une fonction inverse de la fonction de consommation C.

















-C ‾ est l’ordonnée à l’origine c’est-à-dire la necessité pour les agents dont le revenu est nul de désépargner afin de satisfaire leur consommation incompresible. s représente la propension moyenne à épargner.
Annexe 3
Le point A représente une situation oul’intégralité du revenu est consommée donc en S=0. Pour tout point situé à gauche on a un déséquiibre du type C>Y, il y a donc une sur consommation relative des agents comparativement à leur revenu autrement dit il y a une insuffisance de revenu des agents pour satisfaire leur consommation. On est donc ici dans une situation de désépargne, soit S point négatif. Pour tout point à droite de A il y a excès derevenus par rapport à la consommation, il y a donc une capacité d’épargne de la part des agents, donc S point positif. Si on accroit la propension moyenne à consommer, on baisse la capacité d’épargne, d’où une translation du point A et donc de Yo vers la droite, ce qui montre que la part relative de la consommation dans le revenu s’est accrue et inversement si on baisse la valeur c.
I=I‾ (5)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut-il baisser les impôts ?
  • Faut il baisser les impôts?
  • Baisse des impôts
  • Contre la baisse des impots !
  • Faut-il baisser les dépenses publiques ?
  • Ses faut il baisser les prelevement obligatoires ?
  • Faut-il baisser les prélèvements obligatoire?
  • Faut-il augmenter ou baisser les prélevement obligatoires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !