Faut il se mefier de l'amour ?

3043 mots 13 pages
Introduction.
Analyse des termes.
Amour :
a) sens général et le plus courant : attachement, désir de fusion, entre deux êtres. C'est donc quelque chose dont on attend : du plaisir, du bien, le bonheur.
Domaine : affectif; sentiment, ou passion?
b) sentiment : affection pour quelqu'un (amour filial; amour maternel; amour du prochain, etc)
c) attachement exclusif et excessif envers quelqu'un ou quelque chose : c'est alors une passion (l'Amour-passion)
Se méfier : on se méfie de quelque chose ou de quelqu'un qui ne nous fait pas confiance, parce qu'il nous a déjà trompé, ou parce qu'il est susceptible de nous tromper, malgré qu'il ait l'apparence contraire. (On se méfie, dit-on souvent, des apparences). Faut-il :
a) nécessité physique : il faut/il est nécessaire de manger si on veut se maintenir en vie (on ne peut faire autrement, c'est une contrainte naturelle)
b) obligation morale : il faut/on doit obéir à la loi (c'est un devoir, quelque chose qui nous oblige; que les hommes soient naturellement enclins à être méchants, ne change rien à un devoir, puisque le "doit-être" ne dérive pas du "ce qui est"). Mise en rapport des termes (problématique, présupposé, enjeu).
Faut-il donc se méfier de l'amour? Ie, d'abord, l'amour, au lieu d'être une source de bien, de bonheur, de plaisir, ne serait-il pas source de maux (malheur, souffrance autant physique que morale, et contraire à la morale)? N'est-il pas alors, dans ce cas, de l'ordre de l'erreur, de l'illusion? (puisqu'au premier abord, on croit qu'il nous rendra heureux, etc)
Mais cette illusion est-elle dangeureuse? En effet, pour qu'il soit nécessaire de se méfier de l'amour, tout comme par exemple il est nécessaire de se nourrir pour se maintenir en vie, encore faut-il que l'erreur ou l'illusion qu'il provoque soit dangeureuse. Cette interrogation nous mène donc à chercher de quel ordre peut bien être cette illusion, et de quels dangers elle est la source.
On se demandera ensuite s'il faut se méfier

en relation

  • Faut-il se méfier de l'amour?
    932 mots | 4 pages
  • Ecole
    315 mots | 2 pages
  • Doit-on se méfier de l'amour?
    894 mots | 4 pages
  • L'amour en philosophie
    438 mots | 2 pages
  • L'amour est-il une maladie ?
    1192 mots | 5 pages
  • Dissertation Philosophique
    1458 mots | 6 pages
  • analyse des fables resume et morales
    2783 mots | 12 pages
  • stresse
    2249 mots | 9 pages
  • l'amour
    1418 mots | 6 pages
  • Faut il aimer la Vérité?
    1588 mots | 7 pages