Fiche de lecture : CHRISTOPHER CLARK LES SOMNAMBULES. ETE 1914 : COMMENT L'EUROPE A MARCHE VERS LA GUERRE

2670 mots 11 pages
CHRISTOPHER CLARK
LES SOMNAMBULES.
ETE 1914 :
COMMENT L'EUROPE A MARCHE VERS LA GUERRE

L’AUTEUR

Christopher Clark, né en 1960 à Sydney, est un Historien australien, qui a trouvé son domaine de prédilection – « Le XIXème siècle en Europe continentale et en Allemagne » – après avoir étudié à Berlin Ouest pendant les dernières années de l’Allemagne divisée. Il est aujourd’hui professeur à l’université de Cambridge, dans le département d’Histoire Européenne.
Si Christopher Clark s’est senti intimement lié avec la Première Guerre mondiale, c’est que son grand-oncle, James Joseph O’Brien, combattant en 1917, lui léga son journal de guerre : c’est d’ailleurs le premier que l’auteur remercie à la fin de son livre. Mais ce n’est qu’en 2011, alors qu’il trouve un parallèle frappant entre la guerre Italo-Turque à l’origine du conflit balkanique, lui-même à l’origine de la Première Guerre mondiale, et les frappes aériennes en Syrie, qu’il décide d’expliquer l’année 1914 en 2014, à la lumière du siècle qui lui succède.
C’est alors que la réelle influence de son grand-oncle se fait remarquer : c’est son journal, et l’honnêteté de ses récits qui ont aidé Clark à dépasser l’horreur du déroulement du conflit pour se concentrer sur les causes de celui-ci. C’est ce qui le pousse à vouloir percer le mystère de la Grande Guerre qui « se dissimule […] dans les évènement obscurs et complexes qui ont rendu un tel carnage possible ».
PRESENTATION DE L’ŒUVRE DANS SON CONTEXTE DE PRODUCTION

L’année 2014 marque le centenaire du début de la Première Guerre mondiale : pour un tel anniversaire, la publication en masse d’ouvrages traitant de cette période était à prévoir. Les Somnambules. Eté 1914 : comment l'Europe a marché vers la guerre, paru en aout 2013 aux éditions Flammarion, semble pourtant se distinguer du lot : autant en Grande-Bretagne, qu’en France, ou en Allemagne, où dix éditions ont dû être publiées en quelques mois, l’ouvrage est un grand succès. C’est son

en relation