"Fleurs du mal" Baudelaire

356 mots 2 pages
1) L’imagination met en scène et compare les spectres à des aveugles, les masques à des danseurs et les squelettes à des cadavres. James Ensor met en scène les spectres en arrière plan, les masques sur chaque extrémité du tableau au premier plan et il met en scène un seul squelette au centre du tableau.
2) Pour ma part c’est la signification que le mal est contraire à la morale et au bien. C’est cette signification du mal qui éclaire le plus ma compréhension de l’œuvre et de son titre.
3) Les trois poèmes de « révolte » sont blasphématoires car l’auteur conteste la divinité et la religion : « je dis : que cherchent-ils au ciel, tous ces aveugles ? » (« les aveugles » l14). « Le sommeil promis n’est pas sur » (« Le squelette laboureur » l23). Il sont aussi provocateur car l’auteur critique les femmes allant au bal : « tu répond grand squelette, à mon gout le plus cher ! »(danse macabre =, l20) « viens-tu troubler, avec ta puissante grimace » (l21)
4) Baudelaire tisse un lien avec le lecteur et montre qu’ils partagent la même fascination pour le mal car dans son poème il s’exprime a la première personne du pluriel « nous », « nos », de plus a la fin de son poème Baudelaire pose une question au lecteur : « Tu le connais, lecteur, ce monstre délicat, »
5) Dans « bénédiction » et « le guignon », le poète est victime de la malchance. Elle fait de lui un être à part et unique car le poète ne croît plus a la divinité, il apparaît ennuyé.
6) Dans « l’albatros » l’homme est définit comme une créature perdue car il est comparer a un oiseau insensible qui ne peut plus voler : «l’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait ! » (l12). Il se souvient de sa pureté première car le poète parle au passé : « l’infirme qui volait ! »(l12)
7) Les titres évoquant la tension entre beauté idéale et tentation du mal sont : « spleen et idéal » et « fleurs du mal »
Les sections qui semblent proposer une fuite radicale hors du monde et de ses contradictions sont : « le vin » : « l’âme

en relation

  • Baudelaire les fleurs du mal
    30387 mots | 122 pages
  • Baudelaire, les fleurs du mal
    1207 mots | 5 pages
  • Les fleurs du mal, baudelaire
    1178 mots | 5 pages
  • Les fleurs du mal, baudelaire
    2507 mots | 11 pages
  • Les fleurs du mal de baudelaire
    2697 mots | 11 pages
  • Baudelaire - les fleurs du mal
    946 mots | 4 pages
  • Baudelaire "les fleurs du mal"
    2176 mots | 9 pages
  • Baudelaire les fleurs du mal
    943 mots | 4 pages
  • Baudelaire - les fleurs du mal
    1868 mots | 8 pages
  • Baudelaire, les fleurs du mal.
    739 mots | 3 pages