Français : dissertation : « le patriotisme est l’amour des siens et le nationalisme est la haine des autres. » romain gary.

Pages: 5 (1062 mots) Publié le: 17 avril 2011
Romain Gary est un romancier français d'origine juive ashkénaze, né le 8 mai 1914 à Wilno, en Lituanie, il est élevé par une mère qui place en lui de grandes espérances. Il arrive en France, à Nice, à l’âge de 13 ans, fait son droit, s’engage dans l’aviation, rejoint la " France libre " en 1940 et termine la guerre comme compagnon de la Libération et commandeur de la Légion d’honneur. RomainGary est le seul homme à avoir remporté deux fois le prix Goncourt. En 1978, lors d'un entretien avec la journaliste Caroline Monney, lorsque celle-ci lui pose la question : « Vieillir ? » Romain Gary répond « Catastrophe. Mais ça ne m'arrivera pas. Jamais.». Romain Gary se suicida le 2 décembre 1980 en se tirant une balle dans la bouche. Pour pouvoir comprendre cette phrase il faut bien entendupouvoir différencier les notions de patriotisme et de nationalisme :
Le patriotisme venant du latin « pater » signifiant le père est un sentiment partagé d'appartenance à un même pays, la patrie, sentiment qui en renforce l'unité sur la base de valeurs communes. Il conduit à ressentir de l'amour et de la fierté pour sa patrie. Le patriote est prêt à se dévouer ou à se battre pour elle afin d'endéfendre les intérêts. Selon Durkheim le patriotisme poussé à l’extrême peut être une cause de suicide. C’est pourquoi Romain Gary affirme que le patriotisme est l’amour des siens.
C’est en 1789 que le patriotisme est apparut, les patriotes désignaient les partisans des idées nouvelles portées par la Révolution, par opposition aux aristocrates. Le mot patriote resta longtemps synonyme derévolutionnaire. Le patriotisme a trouvé sa consécration pendant la Révolution avec l'idée de nation souveraine lorsqu'elle était menacée par les coalitions étrangères.
Pour appliquer le cas du patriotisme nous pouvons prendre l’exemple de la Belgique où malgré les nombreux nationalistes Flamands, beaucoup de Belges continuent à soutenir une Belgique unie. De nombreuses manifestations on déjà montré cetteénergie à vouloir continuer tous ensemble, flamands et wallons, comme par exemple la manifestation « shame » du 23 janvier ou encore la « révolution des frites » dans plusieurs villes estudiantines qui ont rassemblées quelques milliers de personnes.
Quant au nationalisme, c’est un mouvement qui consiste à promouvoir un Etat culturellement homogène au niveau de la langue et de la culture. Un telmouvement est souvent né en réaction à une menace, parfois réelle et parfois phantasmée. La menace peut être extérieure, comme un Etat voisin, une idéologie étrangère, un complot mondial; ou intérieure comme une minorité, un autre groupe ethnique ou une autre communauté.
Ce mouvement s'est développé au XVIe siècle et a abouti à la création de nations indépendantes (Grèce, Italie, Allemagne). Lafin de la Première Guerre mondiale et la chute des Empires allemand, austro-hongrois et ottoman ont conduit à une autre vague de créations d'Etats indépendants : Pays baltes, Pologne, Finlande, Yougoslavie, Turquie...
Il y a donc une forte distinction entre le groupe national et ceux qui n’en font pas partie, parce qu’ils sont étrangers ou parce qu’ils ne font pas partie de la même ethnie oucommunauté. Le but de ce mouvement étant de se rassembler pour peser plus de poids face aux adversaires. C’est pour cela que nous pouvons dire que le nationalisme est la haine des autres puisqu’il veut se différentier des autres et même faire la guerre à ces ennemis.
Venons-en au cas du nationalisme flamand. Celui-ci qui est né au début en réaction à la main mise de la bourgeoisie francophonetout à fait réelle sur la vie culturelle. Le “Mouvement flamand” se lève donc contre un ennemi interne qui menace son existence. Il souhaite vivre son identité flamande au sein de l’Etat belge ou en dehors. Il est à la fois un mouvement culturel mais aussi un mouvement social, la plupart des “flamands” de l’époque vivent dans des conditions médiocres et les accès à des postes plus élevés, dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le patriotisme c'est l'amour des siens , le nationalisme c'est l'amour des autres
  • Dissertation romain gary
  • Romain Gary Analyse Dissertations et mémoires
  • Nationalisme/patriotisme
  • romain gary
  • Romain Gary
  • Romain gary
  • Romain Gary

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !