Géopolitique de l'eau

2297 mots 10 pages
L’eau est souvent source de conflit entre les pays, à cause des répartitions inégales de l’eau sur la planète et des localisations géographiques de cet élément indispensable à la survie d’un territoire et d’une population. Tel que pour : l'Ouganda, le Kenya et la Tanzanie autour du fleuve Congo et du Lac Victoria ; la Chine et la Russie à propos du fleuve Amour ; le Chili et la Bolivie à propos du rio Silala ; le Pérou et la Bolivie à propos du détournement du rio Mauri.

Nous verrons qu’avec la localisation géographique de points d’eau stratégique, certains territoires s’opposent quant à l’appropriation de ces sources « d’or bleu ». Nous pourrons constater que les conflits pour l’eau couvrent presque l’ensemble des continents : Afrique, Amérique, Asiatique, Européen.
Nous analyserons donc dans un premier temps les principaux grands conflits autour de l’eau afin de constater les raisons des conflits et les moyens mis en œuvres pour trouver des compromis et ententes communes.
Dans un second temps nous emmétrons, grâce à ce travail, des recommandations et des solutions possibles pour ces conflits.

Le continent Africain:

Nous verrons dans un premier temps le conflit opposant l’Egypte, le Soudan et l’Éthiopie pour les eaux du Nil.
En effet, l’Egypte tire ses principales ressources en eau du « Nil bleu », mais elle doit aussi les partager avec plus de dix autres Etats de la région : notamment avec l’Ethiopie ou le fleuve prend sa source, et avec le Soudan où le fleuve transite avant de déboucher sur le territoire Egyptien.

Des ententes officielles entre l’Egypte et le Soudan ont été trouvées afin de répartir équitablement les ressources en eau du Nil. La construction du barrage d’Assouan avait officiellement pour objectif de répondre aux besoins en eau des collectivités, de agriculture hydraulique, de la navigation fluviale ou encore la protection contre les crues.
Mais selon l’avis de plusieurs spécialistes de la région, le barrage avait pour

en relation

  • Géopolitique de l'eau
    667 mots | 3 pages
  • Géopolitique de l'eau
    7246 mots | 29 pages
  • Geopolitique de l'eau
    1250 mots | 5 pages
  • Géopolitique de l'eau
    2280 mots | 10 pages
  • La géopolitique de l'eau
    310 mots | 2 pages
  • Géopolitique de l'eau
    8379 mots | 34 pages
  • Géopolitique de l'eau
    1510 mots | 7 pages
  • Géopolitique de l'eau
    1867 mots | 8 pages
  • L'eau un enjeu geopolitique
    2240 mots | 9 pages
  • Géopolitique de l'eau au tibet
    2588 mots | 11 pages