Gargantua

2102 mots 9 pages
Les œuvres de François Rabelais, telles Gargantua, sont actuellement, souvent commentées sous un jour “freudien” ou sexuel. Il est possible de faire une telle analyse en observant comment le personnage de Gargantua voit le monde sexué dans le chapitre XIII du roman éponyme. Ce travail permettra peut-être de comprendre le sens que Rabelais (et Gargantua) donnent à la sexualité dans le texte. Comment se construit progressivement la vision sexuée du héros ? Comment fait-il la relation entre sexe et monde ?
Extrait du document:
La découverte du monde sexuée est presque directement accessible à la simple lecture du chapitre. Le héros est en effet désespérément explicite et littéral dans un domaine qui appelle d'ordinaire la périphrase. Il vit donc littéralement son appropriation du monde sexué, qui devient un objet accessible à la libido, sans contrainte ni règle sociale. Il n'épargne ainsi ni les gants de sa mère, ni les vêtements de ses nourrices ou les chapeaux de la maisonnée. Gargantua est, au sens de Freud, un « pervers polymorphe » qui accède directement et animalement au monde sexué, sans passer par le réseau des contraintes sociales humaines.

| Fermer cette fenêtre | Rabelais | Dossier réservé aux souscripteurs | Gargantua - Chapitres XIII à XXII : l'éducation | L'éducation du héros occupe dix chapitres, comportant plusieurs épisodes :

1. La première formation aux lettres latines (chapitre XII) : occasion de rappeler le caractère gigantesque du personnage, y compris cette fois en ce qui concerne la durée (ce qui n'était pas le cas de sa petite enfance, qui avait duré, très normalement, 5 ans) : 5 ans et 3 mois pour apprendre l'alphabet, 13 ans et demie pour lire 3 livres, et presque 19 ans pour un seul manuel ! Apprentissage par coeur, y compris à l'envers, ce qui est tout à fait dénué de sens : l'éducation théologale s'adresse exclusivement à la mémoire, et non au sens critique. Au bout d'un temps infini, elle laisse l'élève totalement

en relation

  • Gargantua
    2031 mots | 9 pages
  • Gargantua
    6154 mots | 25 pages
  • Gargantua
    834 mots | 4 pages
  • Gargantua
    774 mots | 4 pages
  • Gargantua
    1359 mots | 6 pages
  • Gargantua
    9808 mots | 40 pages
  • gargantua
    344 mots | 2 pages
  • GARGANTUA
    3741 mots | 15 pages
  • Gargantua
    3006 mots | 13 pages
  • Gargantua
    1126 mots | 5 pages