germinal

567 mots 3 pages
Emile Lecture analytique : Germinal
Introduction : Emile Zola est le chef de file du mouvement des naturalistes. Il écrit sur une famille du 18ème siècle sous le second-empire. La scène traite de l’excipit de Germinal. Les grèves n’ont pas aboutis et le personnage part de la mine.
Problématique : Comment Emile Zola transforme l‘échec des mineurs en une possible victoire future
1) Une fin triste, un sentiment d’échec
A) Le départ d’Etienne

-verbe de mouvement « quittant » ligne1 « débouchait » ligne 2. On suit le départ d’Etienne. C’est le signe d’un échec car il perd son travail et sa femme.
-verbe de perception avec connecteurs spatiaux « apercevait » ligne 2 « A droite » ligne 2 « En face » ligne 3. Zola fait le choix du point de vue interne. L’espace s’organise alors pour le lecteur en fonction de ce qu’il voit.
-Utilisation de noms propres comme « Monceau » ou « Voreux » qui montre que le héros connait maintenant les différents endroits contrairement au début du livre. Il suit la doctrine naturalise en étant précis. B) La présence de la fosse
-champs lexical de la mine avec « fosse » ligne 5, « fourneaux » ligne 7, « les batteries » ligne 8. Il y a une volonté de faire une description détaillée.
-périphrase « trou maudit » qui est connoté de façon péjorative. Il est donné par Etienne car celui-ci connait les conditions de vie difficile de la mine. Il envisage la mine comme un enfer.
-Utilisation répété du pluriel « les décombres » ligne 2, « les autres fosses » ligne 5, « les tours » ligne 7. Cela montre que le paysage est envahi par la mine.
-Utilisation du présentatif « c’étaient » ligne 5 qui en avant ce qu’il suit.
-choix adjectif « élevées » ligne 7 et « haut » ligne 7 qui montre le coté massif des noms qui les accompagne.

C) L’exploitation des mineurs
- CCL « sous ses pieds ». Il va se souvenir de son passé de mineur.
-Parallélisme « les coups profonds » et « les coups obstinés » ligne 12. Cela montre la dureté des

en relation

  • Germinal
    512 mots | 3 pages
  • Germinal
    3230 mots | 13 pages
  • Germinal
    2146 mots | 9 pages
  • Germinal
    305 mots | 2 pages
  • Germinal
    282 mots | 2 pages
  • Germinal
    6132 mots | 25 pages
  • Germinal
    764 mots | 4 pages
  • Germinal
    3374 mots | 14 pages
  • Germinal
    461 mots | 2 pages
  • Germinal
    461 mots | 2 pages