Germinal

766 mots 4 pages
Emile Zola, né en 1840 et mort en 1802 à Paris, est un écrivain et journaliste français. C'est l'un des pionniers du naturalisme, courant artistique développé dans la seconde moitié du XIXème siècle. Principalement connu pour ses oeuvres telles que L'Assomoir ou Au Bonheur des Dames, aujourd'hui c'est Germinal que nous allons étudier. Ce dernier a été écrit en 1885 et est un roman naturaliste. Zola a dû effectuer une démarche scientifique afin de se renseigner au mieux sur les conditions de travail et sur la vie de la classe ouvrière. Cependant, comment Zola défend ses idées politiques à travers ce texte? Dans une première partie, nous verrons la description de la mine, puis dans une seconde partie, l'Homme dans la mine.

Pour les ouvriers qui travaillent dans des mines, les conditions quelles qu'elles soient sont extrêmement difficiles. En effet, il faut travailler dans la chaleur puisque «la température montait jusqu'à trente-cinq degré» (l.1-2). Il y avait également un manque d'air puisqu'elle celle-ci «ne circulait pas» (l.2) ainsi que de l'humidité «ruisselait d'eau» (l.7-8). Cela entraîne une intense gène corporelle. En effet, «il était trempé, couvert de sueur lui-même, fumant une chaude buée de lessive» (l.12-13).
De plus, le manque de place se fait ressentir puisque la lampe de Maheu était «fixer à un clou, près de sa tête» (l.3-4). La galerie devient de plus en plus exigu puisque «la roche au dessus de lui» (l.6). Cela provoque également l'agacement ainsi que des engourdissemens des membres. D'ailleurs, on peut remarquer une personnification de ces gouttes puisqu'elles «battaient, s'écrasaient, claquaient» (l.7). «Il avait beau tordre le cou, renverser la nuque» (l.9-10) atteste également la petite dimension de la galerie.
De surcroît, dans la mine, le travail est individuel et monotone «Pas une parole n'était échangée» (l.17). Le bruit incessant de «ces coups irréguliers, voilés et comme lointain» (l.18-19) engendre une fatigue morale difficile à

en relation

  • Germinal
    512 mots | 3 pages
  • Germinal
    3230 mots | 13 pages
  • Germinal
    2146 mots | 9 pages
  • Germinal
    305 mots | 2 pages
  • Germinal
    282 mots | 2 pages
  • Germinal
    6132 mots | 25 pages
  • Germinal
    764 mots | 4 pages
  • Germinal
    3374 mots | 14 pages
  • Germinal
    461 mots | 2 pages
  • Germinal
    461 mots | 2 pages