Goebbels

255 mots 2 pages
Journaliste, romancier et docteur en philologie allemande, Joseph Goebbels rejoint en 1922 le NSDAP (Parti national socialiste allemand des travailleurs) dirigé par Hitler. Les élections de 1928 lui permettent de devenir député du parti et de siéger au Reichstag. En mars 1933, il occupe le poste de ministre de l'Information et de la Propagande. En développant les moyens modernes de communication - presse écrite, radio, cinéma -, il répand les idées antisémites dans toute la société allemande. Il fait promulguer une loi qui oblige à adhérer à une Chambre nationale de la culture pour pouvoir exercer une profession artistique ; adhésion refusée à tous les non-aryens. La même année, il fait brûler des livres écrits par des juifs. Il radicalise son régime à l'encontre des sémites notamment lors de la Nuit de cristal au cours de laquelle des synagogues sont détruites et des juifs agressés. Hitler lui donne son soutien, ce qui l'incite à développer de vastes pogroms. Plus de 30.000 juifs sont envoyés en camps de la mort. Dès 1939, alors que le Führer se préoccupe de la guerre, il se concentre sur la Solution finale. Après la disparition d'Hitler le 30 avril 1945, il devient chancelier jusqu'au premier mai, date à laquelle il se donne la mort avec son épouse, après avoir pris le soin d'empoisonner ses six enfants ; il a refusé toute compromission avec les Russes. Durant une grande partie de son existence, Joseph Goebbels a été l'initiateur de haines et de diffusion de

en relation

  • Goebbels biographie
    508 mots | 3 pages
  • Karl marx, staline, trotsky, goebbels, stakhanov
    546 mots | 3 pages
  • Notions sur les régimes totalitaires
    2002 mots | 9 pages
  • Tm : l'attitude des élites nazies à l'approche de la fin
    7807 mots | 32 pages
  • Le nazisme
    1975 mots | 8 pages
  • Der untergang
    301 mots | 2 pages
  • Histoire des arts hitler
    931 mots | 4 pages
  • Histoire des Arts
    677 mots | 3 pages
  • Qu'est-ce la rhétorique ?. Introduction + methode
    485 mots | 2 pages
  • Der fuehrers face
    1233 mots | 5 pages