L'ouvrier et la kholkozienne

339 mots 2 pages
L’ouvrier et la kolkhozienne

Vera Moukhina 1937

Statue en ronde-bosse en acier (sculpture), 25 m de haut

Cette sculpture avait été réalisée pour décorer le pavillon soviétique de l’exposition universelle de Paris en 1937. La sculpture a ensuite été transportée à Moscou et placée sur un piédestal devant l’entrée du musée des réalisations soviétiques.

La statue est composée de deux personnages, un ouvrier brandissant un marteau et une kolkhozienne (paysanne) brandissant une faucille. Ces deux symboles de l'URSS symbolisent ainsi les deux branches du prolétariat soviétique, qui constituent la base de la société.
L'attitude des personnages, réalisant un pas en avant et tendant leurs bras vers le ciel, est optimiste.On peut y voir le triomphe du prolétariat, mais également la volonté de révolution mondiale et de conquête soviétique.
Cette statue se situe actuellement devant le centre panrusse des expositions à Moscou. Elle figure sur de nombreux timbres soviétiques et a également été adoptée comme symbole du studio de cinéma russe Mosfilm

Ce type de sculpture participe de la propagande stalinienne puisqu'elle représente une vision idéalisée de la société soviétique.La Garde

Arno Breker 1940

Bas-relief en plâtre (sculpture)

Ce bas-relief devait décorer la nouvelle capitale du Reich, Germania (nom latin de l’Allemagne), après la guerre. Ceci est un moulage en plâtre.

L'art tenait une place importante durant le IIIe Reich car il devait servir de propagande afin de faciliter l'embrigadement de la population allemande au nazisme. Dès septembre 1933,
Joseph Goebbels, le Ministre du Reich à l’Éducation du peuple et à la Propagande, a créé le Reichskulturkammer (Chambre de Culture du Reich). Tous les artistes devaient y appartenir s'ils voulaient obtenir l'autorisation de produire.

Les nazis apprécient une forme d'art traditionnelle, qui se rapproche de l'art gréco-romain.

Ici, le personnage représenté est un homme nu,

en relation

  • l'ouvrier et la kolkhozienne
    378 mots | 2 pages
  • L'ouvrier et la kholkozienne
    894 mots | 4 pages
  • Histoire des arts
    480 mots | 2 pages
  • L'ouvrier et la kolkhozienne
    593 mots | 3 pages
  • iimoj
    439 mots | 2 pages
  • hist des arts
    869 mots | 4 pages
  • Ouvrier et la Kolkhozienne
    621 mots | 3 pages
  • L Ouvrier Et La Kolkhozienne
    599 mots | 3 pages
  • L'ouvrier et le kolkozienne
    404 mots | 2 pages
  • ta reum
    518 mots | 3 pages
  • L'ouvrier et la kolkozienne
    318 mots | 2 pages
  • L Ouvrier Et La Kolkhozienne Bailleul
    269 mots | 2 pages
  • L' ouvrier et la kolkozienne
    556 mots | 3 pages
  • Histoires des arts
    580 mots | 3 pages
  • Louvrier et la kholkozienne
    279 mots | 2 pages