Goethe

512 mots 3 pages
Goethe - Exposé (suite)
Introduction :
Goethe (28 août 1749 – 22 mars 1832) est un poète, romancier, dramaturge, théoricien de l’art et homme d’état allemand (il fut ministre du Duc de Weimar, de 1788 à 1792), ainsi qu’un passionné des sciences (il a notamment écrit un Traité des couleurs). Ses œuvres les plus connes sont Les Souffrances du Jeune Werther, Faust, Der König in die Thule (poème) et Erlkönig (Le Roi des Aulnes).
Il a appartenu à deux courants littéraires au cours de sa vie et carrière : le Sturm und Drang (en rapport avec le roman et le romantisme, ex : Les Souffrances du jeune Werther) et le classicisme de Weimar pour tout ce qui concerne sa poésie (« Weinmarer Klassik » ou «Weinmarer Klassizismus»). On distingue également trois étapes dans son écriture: sa jeunesse (1749 à 1775), la période « Weimar » (1775-1805), puis celle qui suit la mort de son ami Schiller (1805-1832).
Erlkönig (1882)
- Origine du mythe : - Résumé du poème ;
- C’est un poème en 8 strophes (32 vers au total), composé de rimes plates et faisant interagir 3 personnages (le père, l’enfant et le Roi des Aulnes, le poème fait mention de figures féminines mais elles ne sont pas physiquement présentes). Quelques termes employés par Goethe sont assez anciens, mais le poème est dans l’ensemble très accessible.
- Attention, il y a plusieurs interprétations possibles du poème : soit l’enfant est vraiment pourchassé par le Roi des Aulnes, soit le Roi des Aulnes est bel et bien un pédophile (c’est l’interprétation qu’en fera Michel Tournier dans son roman Le Roi des Aulnes, mais le sujet était un peu tabou pour l’époque de Goethe), soit le Roi des Aulnes et représentatif de la mort qui triomphe sur l’enfant, ou bien l’enfant serait pris par un délire dû à la fièvre et imaginerait toute cette scène.
Conclusion :
Nombre de ses œuvres ont été adaptées, notamment en musique. Toutefois, le poème du Roi des Aulnes fascinent toujours autant et a connu de nombreuses adaptations également (dont

en relation

  • Goethe
    363 mots | 2 pages
  • Goethe
    1280 mots | 6 pages
  • Goethe
    2821 mots | 12 pages
  • Goethe
    591 mots | 3 pages
  • Goethe
    1894 mots | 8 pages
  • Goethe
    453 mots | 2 pages
  • Goethe
    1108 mots | 5 pages
  • Goethe
    598 mots | 3 pages
  • Faust, goethe
    721 mots | 3 pages
  • Faust, goethe
    572 mots | 3 pages