Gouvernance

2547 mots 11 pages
Valeur Ajoutée par les Parties Prenantes et Création de Valeur de l’Entreprise
Stakeholders’ value added and firm’s value creation
Dr. Georges YAHCHOUCHI
Docteur en Sciences de Gestion Enseignant à l’Université Saint-Esprit de Kaslik

Le modèle stakeholder ou partie prenante (Clients, ressources humaines, fournisseurs, actionnaires valeur et que leur contribution peut servir de référence à la création de valeur pour les actionnaires (Freeman 1984; Clarkson 1995; Wheeler et Sillanpaa 1998). Nous considérerons ainsi que la valeur ajoutée par les parties prenantes (VAP), développée par Figge et Schaltegger (2001), aidera à la compréhension des bénéfices anormaux (Residuel Income) et de la valeur boursière de l’entreprise.

temps, la définition et le recensement des parties

2. Leur propre intérêt est directement affecté par le bien être de l’entreprise. Autrement dit, les parties prenantes sont des preneurs de risque. 3. Elles ont un pouvoir suffisant pour influer positivement ou négativement sur la performance de l’entreprise. Partant de cette définition des parties prenantes, plusieurs travaux d’ordre théorique et empirique ont tenté de démontrer la relation entre les parties prenantes et la création de valeur de l’entreprise. Certains mettent en évidence la création de valeur réciproque entre l’entreprise et ses parties prenantes.

prenantes. Post Preston et Sachs (2002 : 19) définissent les parties prenantes d’une entreprise comme étant les individus ou les constituantes, qui d’une façon volontaire ou involontaire, contribuent à la création de richesse de l’entreprise et à la réalisation de ses activités, et par conséquent, sont des potentiels bénéficiaires et/ou supporteurs de risques. Cette définition est compatible avec les travaux récents de Kochan et Rubenstein (2000 : 373) qui suggèrent trois critères pour l’identification des parties prenantes:

1. Elles fournissent des ressources critiques pour le succès

THE CERTIFIED ACCOUNTANT – 1st

en relation

  • La gouvernance
    5394 mots | 22 pages
  • Gouvernance
    1426 mots | 6 pages
  • La gouvernance
    714 mots | 3 pages
  • Gouvernance
    1575 mots | 7 pages
  • Gouvernance
    13620 mots | 55 pages
  • Gouvernance
    5411 mots | 22 pages
  • La gouvernance
    3051 mots | 13 pages
  • Gouvernance
    1061 mots | 5 pages
  • Gouvernance
    329 mots | 2 pages
  • LA gouvernance
    9485 mots | 38 pages