Guerre totale

493 mots 2 pages
Le théoricien prussien Carl von Clausewitz définit ce modèle-type de conflit (« absolut Kriege ») autour de l'impossibilité conceptuelle de « limiter » la guerre : la logique de radicalisation du duel entre deux forces conduit, en théorie, le politique, s'il veut l'emporter, à mobiliser l'ensemble des forces possibles1. Toutefois, ce modèle théorique d'un état de conflit absolu est toujours, en pratique, limité par des facteurs comme l'intervention d'autres États, l'évolution des situations conflictuelles (qui sont des processus et non des modèles) et les calculs du politique (liés par exemple à la paix à venir) : la guerre absolue ne serait donc qu'un modèle limite, auquel aucun cas « normal » observé ne correspondrait.
Le concept a été utilisé pour décrire, voire pour concevoir stratégiquement, des phases de guerre observées aux siècles suivants : certaines situations (conflit mondial ou guerre civile sans tiers, pendant une durée telle que la guerre semblait devenir un état permanent, conduits avec une idéologie et des moyens radicalisant) ont concrètement entraîné des mobilisations totales, parfois revendiquées.
Réduite au seul niveau tactique, cette conception a donné lieu à la recherche de l’anéantissement pur et simple par la bataille décisive (Verdun par exemple) mais sans prendre en compte la dimension des autres facteurs et leviers stratégiques disponibles. À l'inverse, Erich Ludendorff a élargit la notion théorique jusqu'à remettre en cause la primauté du politique sur le militaire dans La Guerre totale (1935)2, s'appuyant sur l’expérience de la Première Guerre mondiale. Il y affirme que l'« esprit du peuple » s'exprime au plus haut point par la guerre, lorsque ses buts (Ziel) lui sont révélés, ce qui doit entraîner la soumission de tous au militaire, et justifie des mesures violentes contre les opposants à la guerre (juifs, Église catholique et socialisme). Cette soumission du politique au militaire est complètement opposée à la conception de

en relation

  • Guerre totale
    3100 mots | 13 pages
  • Guerre totale
    1742 mots | 7 pages
  • Guerre totale?
    681 mots | 3 pages
  • Guerre totale
    1023 mots | 5 pages
  • Une guerre totale
    706 mots | 3 pages
  • La guerre totale
    437 mots | 2 pages
  • La guerre totale
    600 mots | 3 pages
  • Guerre totale
    668 mots | 3 pages
  • La guerre totale
    2240 mots | 9 pages
  • Une guerre totale
    1006 mots | 5 pages