Guerre

Pages: 7 (1569 mots) Publié le: 10 février 2013
ans cette perspective qui couvre à la fois les sociétés non-étatiques et les sociétés étatiques, la guerre apparaît comme la forme et le moment (à la fois comme instant et comme rapport de forces) de violence extrême d'un vol organisé dont l'objet peut être physique, imaginaire ou symbolique.
Jacques-Louis David : Le Serment de l'armée fait à l'Empereur le 5 décembre 1804. Dans tous les régimes,le pouvoir politique est au centre de la force militaire. Aujourd'hui en France, le chef des armées reste le président de la République

L'impérialisme ou la volonté de puissance étatique

Selon le théoricien prussien Carl von Clausewitz (1780-1831) : « la guerre est le prolongement de la politique par d'autres moyens. »

Cette théorie pose qu'un conflit armé est « la suite logiqued'une tentative d'un groupe pour protéger ou augmenter sa prospérité économique, politique et sociale aux dépens d'un autre ou d'autres groupe(s) » (Harris, p. 54). Soit une définition de la guerre impériale ou étatique, où l'attaquant se bat pour élever son niveau de vie au détriment des autres (les intérêts économiques sous-jacents peuvent être enfouis et cachés derrière des alibis politiques,raciaux et religieux). Dans cette approche l'État n'existerait que par son organisation politique - impérialiste à l'usage interne ou externe - capable de réaliser des guerres de conquête territoriale, d'agencement économique et de colonisation.

La guerre comme « matrice » du corps social

La guerre est souvent une façon de ressouder une communauté contre un ennemi commun, de justifierune forte discipline, voire d'acquérir ou conserver une gloire politiquement nécessaire à un pouvoir se voulant charismatique. Ces raisons rendent la guerre fréquente dans les dictatures et les États où les hommes voient leurs certitudes troublés par une brutale évolution politique (ethnique), économique ou technique. Il arrive cependant, bien que ce soit plus rare, que des démocraties se fassentla guerre entre elles aussi (voir la théorie de la paix démocratique).

Être prêt à la guerre pour ne pas la faire

Le réalisme -dans une perspective de continuité politique- conduit à constater que le rapport de force est un élément de prévention et de dissuasion incontournable des relations humaines. Il faut donc savoir se montrer fort et afficher que l'on n'hésitera pas s'il lefaut à déclencher la guerre et à la gagner. Ce que traduit le proverbe romain : Si vis pacem, para bellum (Si tu veux la paix, prépare la guerre), ou bien l'aphorisme de Nicolas Machiavel : « une guerre prévisible ne se peut s'éviter, mais seulement repousser ».
Vision qui rejoint les idées de la plus ancienne civilisation chinoise : Invoquer de façon crédible l'arme de la guerre est l'un desmoyens pour imposer sa volonté à un groupe ou à l'inverse d'y résister. Compte tenu que ce moyen est le moyen ultime le plus risqué et le plus coûteux, la victoire la plus intéressante est la plus discrète : celle où l'adversaire - bien que dominé - ne « perd pas la face ». Attitude formellement guerrière mais qui ne ferme pas les portes de la diplomatie.

Loi de montée aux extrêmes

Alorsque Hegel situe les antagonismes « Guerre ou Paix », dans une oscillation animée entre opposition et réciprocité, Clausewitz, après ses études sur les guerres napoléoniennes, adopte un point de vue plus tranché et affirme que la guerre résulte d'une montée aux extrêmes (vers la guerre sans merci). La conscience malheureuse de Hegel n’était qu’une manière de prendre acte du fait que les hommes sontdésormais identiques dans leurs désirs comme dans leurs haines, et ne sont jamais aussi près de se réconcilier que lorsqu'ils se font la guerre.

Le fruit du désir mimétique

René Girard souhaite « Achever Clausewitz » en montrant que le désir mimétique est le désir de ce que l’autre possède : soit des objets réels, mais peut-être aussi (et surtout) le désir de s’approprier « l'Être » du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La guerre
  • Guerre
  • La guerre
  • guerre
  • La guerre
  • Les guerres
  • Guerre
  • La guerre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !