guide du demobilise

1895 mots 8 pages
Le 11 novembre 1918 à 11 heures, date restée dans la mémoire collective comme la fin du premier grand conflit mondial, on a coutume de dire qu’une page se tourne. Il est plus juste de considérer que s’ouvre, au contraire, une longue période de transition. Après une guerre qui a fait 1,4 million de morts, et plus de trois millions de blessés dont un million d’invalides, on ne bascule pas du jour au lendemain dans la paix: des millions d’hommes sont encore sous les drapeaux, le traité de Versailles ne sera signé que huit mois plus tard et la cessation de l’état de guerre ne sera décrétée qu’en octobre 1919.
Alors que nombre d’entre eux restent cantonnés dans les casernes, attendant le retour à la vie civile, pendant que d’autres occupent la Rhénanie ou contribuent à la poursuite d’opérations militaires en Orient, les premiers « poilus » démobilisés trouvent à leur retour des régions dévastées par la bataille ou l’occupation. . La reconstruction sociale, territoriale et économique du pays reste à accomplir. Le soldat démobilisé redécouvre un monde qu’un long séjour sur le front lui a rendu étranger. Déjà pendant le conflit, au cours des permissions, son regard sur l’arrière avait été ironique et même ouvertement critique. Dans leur immense majorité, les vétérans porteront le même type de regard sur la société de l’après guerre. Ce sont souvent des hommes quelque peu désabusés et aigris par le spectacle de ce qu’ils voient ou entendent qui rentrent dans leurs foyers. Ils vont devoir faire face à une société en mutation, qui n’a pas forcément attendu leur retour pour aller de l’avant.
Un constat irrite particulièrement les anciens combattants. Alors qu’ils accomplissaient leur devoir sur le front, toute une catégorie de « profiteurs » et d’« embusqués » se sont enrichis à leurs détriments. Les femmes se sont émancipées et ont pris (volé ?) leur place sur le marché du travail. Le retour à la vie civile est souvent ressenti comme un nouveau parcours du

en relation

  • Expose Guide du de mobilise
    1837 mots | 8 pages
  • propos sur le bonheur
    451 mots | 2 pages
  • Alain (emile chartier)
    477 mots | 2 pages
  • Alain
    533 mots | 3 pages
  • Alain
    529 mots | 3 pages
  • Biographie d'alain
    603 mots | 3 pages
  • Biographie d'Alain
    2520 mots | 11 pages
  • Biographie du fuhrer
    1325 mots | 6 pages
  • Biographie d'Alain
    804 mots | 4 pages
  • Un long dimanche de fiançailles
    1101 mots | 5 pages