Gustave caillebotte - les raboteurs de parquet

Pages: 18 (4338 mots) Publié le: 5 juin 2012
1 – Vie de Caillebotte :

Gustave Caillebotte naît le 19 août 1848 à Paris. Il est issu du troisième mariage de son père Martial Caillebotte avec Céleste Daufresne. Il a deux frères, René, né en 1851, et Martial né en 1853. Martial Caillebotte, son père, a fait fortune dans la vente de draps à l’armée sous Napoléon III. Leur boutique se nomme « Le Lit militaire » installée rue du FaubourgSaint-Denis.
En 1857, Gustave Caillebotte entre au lycée Louis-le-Grand. Il obtient en 1869 un « diplôme de bachelier en droit ». Pendant neuf mois, Caillebotte est mobilisé en 1869 dans la guerre franco-prussienne et il participe à la défense de Paris dans la Garde Mobile. Pendant cette guerre, sa famille, largement aisée le fait remplacer de juin 1869 à juin 1870 pour qu'il prépare une licence endroit, qu'il obtient l’année d’après. Cette même année, il entre dans l'atelier du peintre académique réputé Léon Bonnat (1834-1922). En mars 1873, Caillebotte est reçu 46e au concours des Beaux-arts mais il n'y reste qu'un an car son père meurt le 25 décembre 1874 laisse en héritage deux millions de francs à partager entre sa famille (sa veuve et ses quatre enfants). Martial Caillebotte possédaitplusieurs immeubles de rapport, mais aussi des fermes et des obligations, mais ce sont surtout des titres de rente sur l'État qui protège Gustave Caillebotte à l'abri de tout besoin matériel. Céleste Daufresne, sa mère, conserve la propriété familiale d'Yerres que Caillebotte a peint en 1872 ainsi que de nombreuses vues de la région (ex : Saules au bord de l'Yerres. 1872). Cette fortune léguée parson père lui permet de se consacrer pleinement à ses passions notamment la peinture. Gustave Caillebotte est alors lié à l'impressionnisme surtout par son argent qui lui permet de faire vivre le groupe, il expose aux côtés de ces artistes, achète certaines de leurs toiles, finance et organise les expositions du groupe impressionniste.
En 1875, il présente  Les Raboteurs de parquet  au Salon quiest refusé, le sujet du tableau heurte car on le trouve extrêmement quotidien. Paradoxalement c'est aujourd'hui l'une des œuvres les plus célèbres de l’artiste, elle est aujourd’hui au musée d'Orsay. Selon Éric Darragon critique d’art à de l’époque : « cet échec a dû heurter les convictions de l'artiste et le confirmer dans une opinion déjà acquise à la cause d'un réalisme indépendant. Il vadevenir un intransigeant lui aussi et ne reviendra plus devant les jurés». Ce serait donc cet échec face au jury du Salon qui l'aurait poussé à s’engager aux côtés des impressionnistes. Caillebotte présente conjointement des toiles aux expositions impressionnistes qui eurent lieu en 1876, 1877, 1879, 1880 et 1882.
Le décès prématuré de son frère René en 1876 pousse Caillebotte à rédiger son premiertestament, persuadé, comme le déclare Marie-Josèphe de Balanda, qu'« on meure jeune dans notre famille ».

A partir de 1886, Caillebotte peint moins. Il s'adonne à ses autres passions telles que la voile, la philatélie ou encore le jardinage. En 1887, son frère Martial se marie, Gustave Caillebotte quitte l'appartement de Paris ou ils étaient en collocation pour s'installer au Petit-Gennevilliers,dans une maison qu'il avait achetée après la vente du domaine familial d'Yerres en 1880. Caillebotte peint la région du Petit-Gennevilliers.


Le 21 février 1894, le peintre meurt à quarante-six ans d’une congestion cérébrale après avoir pris froid en peignant en plein air sur une peinture de paysage. Il est enterré au Père Lachaise. La mort de Caillebotte est une grande perte pour lesimpressionnistes. Pissarro écrit : « Nous venons de perdre un ami sincère et dévoué... En voilà un que nous pouvons pleurer, il a été bon et généreux et, ce qui ne gâte rien, un peintre de talent ».

Caillebotte eut un écho particulièrement aux États-Unis ce qui lui valut d’être redécouvert dans les années 1970 en France et en Europe grâce aux collectionneurs américains et à l’influence qu’il a...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les raboteurs de parquet, caillebotte
  • Les raboteurs de parquet, Caillebotte
  • Raboteurs de parquet gustave flaubert
  • Les raboteurs de parquet
  • Les raboteurs de parquet
  • Raboteurs De Parquet
  • les raboteurs de parquets
  • Gustave Caillebotte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !