Guy coquille, institution au droit des français

1577 mots 7 pages
Ferhat Idir LD1 Guy Coquille, Institution au droit des Français, 1607 La monarchie moderne a des règles de fonctionnement, qui trouvent leur origine dans la volonté du souverain. Selon le juriste du XVIIèmesiècle Loyseau, l’action du monarque recouvre le pouvoir législatif, le pouvoir judiciaire, le pouvoir financier et enfin le pouvoir militaire. Ces différents pouvoirs traduisent la souveraineté monarchique et absolue du Roi de France. Guy Coquille, juriste du XVIIèmesiècle, qui acquiert ses grades de licencié ès lois, qu’a embrasser la profession d’avocat et qu’a mener une brillante carrière politique, en étant notamment élu à trois reprises, député du Tiers état du Nivernais, dénonce dans son œuvre Institution au droit des Français, publiée en 1607, l’idée d’un régime mixte, d’une monarchie tempérée. Dans cet extrait de son ouvrage, il nous expose les prérogatives du Roi de France, qui font toute sa légitimité vis-à-vis du peuple qu’il gouverne, le monarque qui concentre tous les pouvoirs et est le seul à pouvoir prendre les décisions concernant sa façon d’administrer le royaume. L’œuvre doctrinale de Coquille, dont l’originalité aura été de n’avoir été publiée qu’après sa mort, touche à la fois droit public et droit privé. Catholique de stricte obédience et monarchiste convaincu, il apporte son soutient à la monarchie capétienne dont in ne cesse de souligner la légitimité historique, dans un contexte, ou la priorité est avant tout la construction de l’Etat par le droit, par les juristes, un travail qui débuta moitié XVIème siècle et s’achèvera par de nouveaux apports théoriques au XVIIème siècle, avec notamment Loyseau et Bossuet. La monarchie française se trouvait ainsi dans une situation difficile, en effet l’œuvre de Guy Coquille est rédigée dans un contexte ou l’autorité du Roi de France est menacée, menacée notamment par le parti réformé et le parti ultra-catholique, on est dans ce qu’on a appelé « La crise de succession », qui reposait

en relation

  • Guy coquille institution au droit des francais
    21456 mots | 86 pages
  • Texte de guy coquille
    263 mots | 2 pages
  • Commentaire d'un texte de guy coquille
    2060 mots | 9 pages
  • Conférence de méthode
    6973 mots | 28 pages
  • Institution au droit des françois
    1213 mots | 5 pages
  • Jean bodin, absolutisme
    253 mots | 2 pages
  • Sources de droit coutumier
    1105 mots | 5 pages
  • Seance de la flagellation
    1257 mots | 6 pages
  • La construction de la cee
    4031 mots | 17 pages
  • Commentaire du sermon de jean gerson devant charles vi
    1855 mots | 8 pages