Hérétique

Pages: 6 (1444 mots) Publié le: 24 mai 2010
Histoire
Les croisades et l’Inquisition
La première croisade :

La première croisade et l'inquisition

La première croisade

La première croisade s'est déroulée de 1096 à 1099 suite, entre autres, au refus des Turcs de laisser libre le passage aux pèlerins chrétiens vers Jérusalem.  Elle était considérée comme une guerre sainte. Elle a été commandée par le pape Urbain II.

En 1078,les Turcs (Seldjoukides) ont délogé de Jérusalem les Arabes abbassides qui y étaient installés depuis 637.

Vers la fin du 11ème siècle, Alexis 1er Comnène (empereur) demande le secours de Rome contre les Turcs, car « son » empire chrétien d'Orient en est menacé.
En 1095, le pape Urbain II se rend compte que les chevaliers sont énervé de ne pas pouvoir entrer à Jerusalem, alors qu'il l'avaistoujours pu quand elle appartenait au Arabes, et il répond à la demande D'Alexis 1er. Il lance appel à la croisade durant le concil de Clermont. Elle vise à libérer la terre sainte (Jerusalem).
En échange de leur participation à la croisade, il promet le pardon de leurs péchés aux chevaliers qui iraient porter secours aux chrétiens d'Orient.
Il désigne Adhémar de Monteil pour diriger la croisade.Croisade populaire

Le peuple réagit. Pierre l'Ermite lance un appel (un « Dieu le veut ») et le 12 avril 1096, 15 000 pèlerin viennent à Cologne avec Pierre l'Ermite et Gautier Sans-Avoir (Qui avait rejoint l'Ermite).

Les troupes de P.l'E atteignent Semlin et prennent la ville d'assaut car ils n'obtient pas de ravitaillement.

Ils pillent ensuite Belgrade (délaissée).
Ils ontdésormais pour ordre de ne rester que 3 jours dans une ville.

Cette troupe se présente finalement devant Constantinople le 1er août 1096. Là, l'empereur Alexis Ier leur conseille, dans un premier temps, d'attendre la croisade menée par les barons, mais devant leurs excès, il leur fait traverser le Bosphore le 6 août et leur assigne la place forte de Kibotos (Civitot). Les Turcs leur donnèrentméthodiquement la chasse et les tuèrent comme des bêtes fauves. (W)

En octobre 1096 ils se remettent en mouvement vers Nicée et se font exterminés- Sur 25 000 hommes, seuls 3 000 regagnent l’empire bizantain.
Les maladies et la famine continuant à décimer de plus en plus les croisés, Pierre l'Ermite lui-même désespéra du succès de l'expédition. Le désordre le plus complet régnait du reste dansl'armée.
L’armée croisée prend la route pour Jerusalem en 1099. Ils font un siège le 7 juin. A jérusalem ils attentdent l’aide des egyptiens. Ils finissent par prendre la ville après un assaut de deux jours, le 15 juillet.
Les vraies causes de la croisade
Vu en cours :
Politique : pour avoir jerusalem
Religieux : Jerusalem : ville sainte.
Voire feuille ..
Inquisition [.
L'histoireL'inquisition fut créée vers 1199 par le pape Innocent III. Elle visait à contrer le valdisme, le catharisme, le protestantisme, le judaïsme enfin tout ce qui n'était pas catholique (sans jeu de mot). L'ordre des dominicains fut principalement à charge de son développement.
Vers 1478 sous le règne de Fernand d'Aragon et Isabelle de Castille et avec l'aval du Pape Sixte le quatrième, fut créé le ConseilSuprême de l' inquisition espagnole et de ses colonies.
Sa fonction visait à détecter les crimes contre la foi, la religion, la couronne d'Espagne et le Saint Office (incluant l'entrave à la justice inquisitrice), la morale et les bonnes moeurs (dont la bigamie ou les propositions sexuelles à/de religieux à ou/de religieuses) ou l'ordre public, les pratiques de sorcellerie (ou le recours à elles),la possession, le trafic vente et lecture d'oeuvres hérétiques, sataniques, immorales, impudiques, subversives etc.
Lorsque quelqu'un était soupçonné (ou dénoncé, ce qui était le plus fréquent) d'un crime repris dans la liste ci-dessus, les éléments étayant ces soupçons étaient rassemblés et présentés à un premier conseil qui décidait de la gravité du cas et de la nécessité de procéder à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les hérétiques
  • l'eglise et les hérétique
  • Les hérétiques et l'église
  • les hérétiques cathares et bogomiles
  • Synthese : rapports entre l'eglise et les hérétiques.
  • Controverse et débat public dans le cadre de la lutte contre les hérétiques
  • La pauvreté hérétique : interrogatoire à l’inquisition de bologne (9 décembre 1303)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !