Hérodote

Pages: 9 (2182 mots) Publié le: 30 mars 2011
Hérodote

Vers la deuxième moitié du Ve siècle, Hérodote a écrit la première grande œuvre en prose de la littérature grecque. Dès l'antiquité, on a reconnu en lui une figure unique d'écrivain qui tient et qui n'appartient qu'à lui, de mêler inventaire géographique, relations ethnographiques et récits historiques. Ne retenant que ce dernier aspect, Cicéron a vu en lui « Le père de l'histoire ».Le terme d'Enquêtes privilégie l'aspect de recherches personnelles qui tient une place d'importance dans son ouvrage. Ce terme employé met l'accent sur la démarche d'Hérodote ainsi que le grand nombre de sujets abordés dans le courant de l'œuvre. Hérodote a effectivement mené l'enquête sur les lieux, les Barbares et les Grecs ou et plus particulièrement les Grecs. Hérodote a enquêté en voyant, enécoutant , en lisant, en s'interrogeant sur ce qu'il voyait, entendait et lisait. Et il a rapporté toutes ces informations du monde alors connu, des peuples qui l'habitent depuis les temps les plus anciens. C'est une véritable aventure intellectuelle où l'auteur a privilégié la connaissance des personnes, des faits et des causes. A l'exception de quelques interventions religieuses. Rien nel'empêche dans son désir de dévoiler ce qui est caché en explorant aussi bien le temps des hommes que les lieux où ils vivent.

(Biographie d'Hérodote)

I – Histoire :

a) Motivations et renseignements :

Hérodote est avant tout un grand curieux ; il a un extrême plaisir à s'instruire des mœurs différentes des hommes, à visiter des pays étrangers, à voir des monuments, à recueillir des légendes.Il veut que son livre soit une mine de renseignements où l'on trouvera tout ce que les hommes ont fait de mémorable.

« Voici l'enquête que publie Hérodote d'Halicarnasse, afin que le temps n'emporte à l'oubli les œuvres des hommes, et qu'il n'y ait grande merveille accomplie par les Grecs et par les Barbares qui devienne un jour sans renom. » (I, préambule).

Il sait regarder les paysages etles monuments ; il ne les décrit pas avec beaucoup de pittoresque, mais de façon à en donner une idée juste ; sa description générale de l'Égypte, met bien en valeur le rôle du Nil et le caractère du pays. Il montre un soucis de précision qui va jusqu'à la minutie, donnant toujours les chiffres qui mesurent la dimension des pays, la hauteur des monuments, leurs particularités,etc.
Si l'ouvraged'Hérodote est le résultat d'une recherche, il n'explique pas clairement les procédés utilisés pour obtenir les informations. Dès les premier chapitre, certes, Hérodote cite une source, les logioi perses, ces traditions orales diffusées par les gens instruits. Il faut pourtant attendre le livre II (description de l'Égypte) pour connaître un peu mieux la manière dont Hérodote recueille sesinformations. Après avoir décrit l'Égypte et juste avant de donner un aperçu, il précise : « Jusqu'ici, ce que j'ai dit provient de ma propre vue, de ma propre recherche et de ma réflexion personnelle. A partir de maintenant, j'exposerai les récits des Égyptiens comme je les ai entendus. J'y ajouterai en outre quelque chose de ce que j'ai vu moi-même. ». Dans de nombreux cas, il expose et dit exposer tout cequi a été porté à sa connaissance. Il s'en justifie longuement. Il le fait par exemple après avoir raconté comment, d'après des prêtres consultés, le pharaon Rhampsinite descendit aux Enfers et y « joua aux dès avec Déméter » : « Libre à qui trouve cela croyable d'accepter ce que disent les Égyptiens. Pour moi, comme je me suis proposé de le faire dans tout ce récit, j'écris ce que chacun me ditcomme je l'ai entendu moi-même. » (II, 123). Ou bien : « Pour moi, j'ai le devoir de raconter ce qui est dit, mais quant à y croire, je n'y suis absolument pas obligé » (VII, 152). Dire exactement ne suffit pourtant pas. Il faut aussi convaincre par le maniement de la preuve Cela justifie le jugement posé. Par exemple lorsqu'Hérodote s'appuie sur une preuve, il ne peut que dire vrai lorsqu'il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Hérodote
  • Hérodote 138
  • Hérodote marathon
  • perse hérodote
  • L'embaumement en egypte: hérodote
  • Commentaire texte hérodote
  • Auteur antique hérodote
  • La fin de la democratie à athenes (herodote, enquet, livre v, 62-65)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !