Haiti : histoire d'une révolution oubliée

Pages: 13 (3108 mots) Publié le: 24 novembre 2012
HAITI : Histoire d’une révolution oubliée

Plantée au centre de l’arc des Grandes Antilles, Haïti a pour voisines les îles de Cuba, de la Jamaïque et comme sœur Saint-Domingue. C’est ce pays au destin tragique, considéré autrefois comme « La Perle des Antilles » que nous tenteront de vous faire découvrir en quelques lignes d’histoire.



DES COLONISATIONS SUCCESSIVES


Les EspagnolsLe 3 Août 1492, à l'aube, une expédition de trois caravelles, la Santa Maria, la Pinta et la Niña, menée par Christophe Colomb, un marin né à Gênes, laisse les côtes espagnoles à la recherche des terres de l'Ouest. Il ne le sait pas encore mais il est sur le point de découvrir un nouveau monde méconnu des Européens.

Christophe Colomb était un marin passionné, obsédé par ses voyages et ladécouverte. Celui-ci est en effet mandaté par la reine Isabelle pour porter la parole divine, par delà l’Océan mais aussi pour trouver dans ces territoires inconnus les richesses légendaires qui leur sont associées, et en particulier l’or.

Après avoir conquis Cuba, il aborde Haïti, le 6 décembre 1492 . Colomb la baptise du nom d'Hispaniola (« L'Espagnole »), car elle lui rappelle les campagnes de laCastille. On la connaît aujourd'hui sous le nom de « SaintDomingue ». Les habitants locaux se montrent plutôt craintifs, pensant que les Espagnols viennent du ciel. Des relations amicales se nouent cependant. Ils se doutent pas encore du sort qui leur est réservé.

Le 4 janvier 1493, Colomb quitte la Navidad à bord de la Niña, devenue le navire amiral, laissant derrière lui 39 hommes. En moinsde 50 ans, la population indigène, constituée d'environ 100 000 Indiens Arawaks et Taïnos (populations originaires de la forêt Amazonienne), furent exterminée par les maladies et les mauvais traitements. Les Arawaks mis en esclavage par les envahisseurs furent décimés dans l’indifférence des colons qui se préoccupaient surtout des métaux précieux



Les Français

Au cours du XVIIe siècle,les colons espagnols laissèrent une place aux Français qui occupent la partie occidentale de l'île (aujourd’hui Haïti). Sous l'impulsion de Colbert, Port-au-Prince, fondé en 1649, se développe à partir des années 1660. En 1697, les traités de Ryswick reconnait à la France la possession de la partie occidentale de l'île, sans réellement en préciser la frontière avec le domaine espagnol (aujourd’huiSaint-Domingue) qui représente environ les deux tiers de l’île. Le travail des milliers, bientôt des dizaines de milliers d'esclaves arrachés du continent africain donne une grande prospérité aux plantations de canne à sucre et de coton, et cette « perle des Antilles françaises » devient la colonie la plus riche de cette région du monde. À partir de 1770, les plantations de café s'ajoutent àcelles de la canne à sucre et de coton. À la veille de la Révolution, la valeur des exportations d’Haïti dépasse celle des États-Unis. On compte environ un demi-million d'esclaves noirs contre 30 000 colons blancs qui possédant les deux tiers des terres, et 20 000 métis libres ou affranchis, parfois alphabétisés.

La productivité nécessaire à l’essor du commerce triangulaire rend les conditions devie des esclaves déplorables. Ils s’insurgent d’être considérés plus comme des meubles que comme des être humains. Les révoltes d'esclaves, qui n'avaient jamais cessé (notamment dans les années 1720 et 1760), se multiplièrent dès que parvinrent à Saint-Domingue (Haïti) les premières nouvelles de la Révolution. L’Etat français décide afin de calmer les esclaves d’abolir l’esclavage. Mais; c'est enapprenant le rétablissement de l'esclavage à la Guadeloupe qu'Alexandre Pétion, futur président d’Haiti, donne le signal de la révolte, le 13 octobre 1802. À la tête de cinq cent cinquante hommes il marche contre le principal poste français du Haut-du-Cap, le cerne, le fait désarmer et sauve quatorze canonniers que les siens voulaient égorger : l'armée des « indépendants » est alors formée. Les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire d haiti
  • Histoire revolution
  • Haiti histoire geographie enseignement 1
  • Histoire des arts revolution national
  • Histoire révolution industriel
  • Histoire simple révolution anglaise
  • Histoire des institutions après la révolution
  • Histoire des arts revolution national

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !