Heideger

1182 mots 5 pages
Dans nos vies, au fur et à mesure la technique prend une place très importante au point de s’enraciner dans nos besoins et nos rêves. Cela sous-entend, pour plus d’uns, que l’homme devient peu à peu dépendant de la technique au point de se demander : Entre l’homme et la technique, lequel des deux possède l’autre? Comme toute dépendance a un effet pervers, la technique, de son côté, représente-t-elle une dangerosité pour l’homme? Ces interrogations nous amènent à étudier dans le cours de philosophie de cette session la position des philosophes comme : René Descartes, philosophe du 17eme siècle; Friedrich Nietzsche, philosophe du 19eme siècle; Martin Heidegger, considéré comme l'un des philosophes le plus influent du 20eme siècle ; et Peter Sloterdijk philosophe et essayiste allemand sur la philosophie. Chacun, dans sa représentation à tenté définir la technique. En fait, qu’est ce que la technique moderne ? Quelles conceptions de l’être humain ont contribué à son développement? Les philosophes qui ont développé les conceptions de l’être humain ont-ils bien saisi ce qu’est l’être humain? Pourquoi? Existe-t-il une autre façon de comprendre l’être humain? Pour répondre, nous allons, à l’aide de nos notes de cours, premièrement, expliquer ce qu’est la technique moderne; deuxièmement examiner ses origines, et troisièmement, donner notre avis personnel en prenant soin de justifier notre pensée.

La technique, selon Heidegger, est un moyen utilisé par l’être humain, pour arriver à certaines fins. Dans la conférence prononcée à Munich en 1983, il l’a défini comme un mode de dévoilement qui n’est pas dangereux. Car, selon lui, ce qui est dangereux c’est notre ignorance de ce qu’elle est véritablement. En ce sens, il considère la technique comme le moyen de certaines fins. Ces fins là sont causées par l’être humain. Ce qui amène le philosophe à donner un autre nom à la technique qui est : « Un instrument». Dit il : « Elle est, elle-même un

en relation

  • Heidegger
    510 mots | 3 pages
  • Heidegger
    868 mots | 4 pages
  • La main de heidegger
    16938 mots | 68 pages
  • Kant et heidegger
    490 mots | 2 pages
  • Commentaire heidegger
    2078 mots | 9 pages
  • Nietzsche Et Heidegger
    4180 mots | 17 pages
  • Martin heidegger
    4498 mots | 18 pages
  • Jeu sur heidegger
    295 mots | 2 pages
  • Le "on" chez heidegger
    1286 mots | 6 pages
  • Martin heidegger
    364 mots | 2 pages