Histoire économique et sociale du 20e siècle

27841 mots 112 pages
| |
| |
|Histoire économique et sociale depuis l’ère industrielle |

Histoire = science de l’homme en société et dans le temps. Importance d’étudier la relation entre les hommes (approche collective). L’homme de 1929 n’est pas le même que celui de 2009.

Histoire économique et sociale : il s’agit de se pencher sur la production, distribution, consommation des ressources/richesses.

Un problème concernant la distribution et la rareté de ces ressources.

Le point le plus important dans ce cours est la présentation et l’évaluation des différents régimes économique depuis la fin du XIXe s. jusqu’au début XXe (principalement en Europe).

Remise en perspective chronologique : La Grande Transition (1750-1950)

A partir de 1750 quatre grandes révolutions se sont lié et s’appuie les unes sur les autres. Elles sont toutes lié, la 1ère et la 2ème ont engendré la 3ème révolution. Il n’y a presque plus rien en commun entre la société de 1750 et celle de 1950 excepté que celle de 1950 prend ses racines dans la société de 1750.

2 Des transitions et des révolutions démographiques

On passe d’une société traditionnel à une société industrielle.

1 Le régime démographique traditionnel :

C’est une société fondamentalement agricole. 90% de la population vit à la campagne et travail dans l’agriculture. Seul 10% vit en ville et ces villes sont très différentes de celle d’aujourd’hui. Ce sont des villes de petites tailles, avec max 50 000 hab.

← Société agricole et rural.

Le régime démographique

en relation

  • Histoire du trésor public en france
    4502 mots | 19 pages
  • BIBLIOGRAPHIE COMMENTÉE
    1478 mots | 6 pages
  • BIBLIOARGENTINEHISTOIRe
    1397 mots | 6 pages
  • Mmkj
    810 mots | 4 pages
  • Bibliographie turquie
    777 mots | 4 pages
  • progrès
    2052 mots | 9 pages
  • Tasoeuretbonne
    2287 mots | 10 pages
  • Démocratie et héritage des lumière
    2024 mots | 9 pages
  • Marketing des services touristiques ihec carthage mr slim khalbouss
    2281 mots | 10 pages
  • Identité bretonne
    4520 mots | 19 pages