Histoire de la iiie république

Pages: 81 (20121 mots) Publié le: 31 janvier 2011
LA IIIE REPUBLIQUE (1870-1940)
L’élément évident, c’est d’abord le record de durée alors que la République naît provisoire dans l’ambiguïté d’une restauration monarchique impossible. Or de cette situation troublé va naître le régime le plus long de l’Histoire Française. Elle naît officiellement en janvier 1875 pour mourir le 10 juillet 40, où les députés et sénateurs accordent les pleinspouvoirs à Pétain. Cette longévité est d’autant plus frappante que la France a connu des régimes politiques éphémères qui se multiplient depuis 1789 : Ière république de 1792 à mai 1804. Selon Agulhon, la Seconde République (février 1948 – déc. 1852) fut ainsi « un bref apprentissage de la République ». Première question donc, comment expliquer cette durée ?
La Troisième République est celle del’enracinement du modèle politique. Pour Rosanvallon, elle constitue alors « l’arche sainte des républicains » La lll° République invente en effet des institutions, des idéaux et des pratiques politiques. On pratique de façon loyale le suffrage universel (rupture avec les deux premières Républiques) ; les partis politiques s’y développent et s’organisent : signe d’une véritable démocratie, les citoyenssont formés par l’école gratuite, laïque et obligatoire, car on comprend la nécessité d’éduquer les citoyens. On affirme les libertés de conscience d’expression, de réunion, et l’égalité avec l’idéal de méritocratie. Il se met en place une philosophie républicaine de croyance au progrès avec la pensée positiviste (Auguste Comte) qui domine, reléguant la religion au second rang. Cela ne signifie paspour autant l’absence de la morale ni de l’idéalisme. Les symboles républicains s’imposent avec Marianne, le drapeau tricolore, ou encore l’hymne national.
Troisièmement, la durée n’exclue pas les crises politiques et les critiques contre le régime. On a ainsi parlé de « gueuse » à droite ou de « République bourgeoise » à gauche. Ces oppositions débouchent sur des crises graves répétées (Dreyfus,6 février 34 mais qui ne tournent pas à la révolution) dont l’une finira par jeter le discrédit sur le régime : la défaite de 1940. En 1944, le corps électoral rejettera le retour à la lll° République exprimant son choix en faveur d’une République nouvelle, la lV°, qui fera l’objet d’une défaillance encore plus grande.
I. L’enracinement de la République (1870-1914).
La France est vaincue parla Prusse à Sedan le 2 septembre 1870. Avant cette défaite, nul n’imaginait le retour à la République. On croyait à la solidité du régime impérial au vu des divers plébiscites de LNB. Pourtant la République s’installe presque par surprise dans un contexte d’occupation prussienne en particulier à Paris et alors même que les élections législtaives de février 1871 donnent la majorité auxmonarchistes. Période pleine de surprises et complexe.
A. L’entrée en République (1870-1879).
1. La République provisoire (1870-1871) : « l’année terrible »
a. Le gouvernement de défense nationale.
En 1870, Victor Hugo publie un recueil de poèmes : L’année terrible, qui décrit l’année 1870-1871. Un gouvernement de défense nationale se met en place après la capture de Napoléon lll ; le 4septembre 1870, un groupe de députés déclarent la République à l’hôtel de Ville (Jules Favre, Gambetta). La veille, la République avait pourtant déjà été proclamée dans d’autres grandes villes de France, à Lyon, Marseille, Bordeaux… Ce régime serait le plus apte à sauver la patrie en danger avec le mythe de Valmy de 1792.
Gambetta, Arago, Crémieux, Favre, Ferry sont membres du gouvernement provisoirequi est présidé par le général Trochu (participe passé de Trochoir selon Hugo) qui se voit donner les pleins pouvoirs militaires pour la défense nationale. La légitimité de ce gouvernement est vacillante comme en témoigne la déclaration du gouvernement au peuple puisque cette proclamation a devancé tout vote des parlementaires : le peuple a devancé les parlementaires qui hésitaient.
C’est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire constitutionnelle française : la iiie republique et la ive republique
  • La iiie république
  • Iiie republique
  • La iiie république
  • Iiie république
  • Le président de la république sous la iiie république
  • Fiche loi iiie republique
  • les présidents des II et IIIe Republique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !