Histoire de la psychopathologie

Pages: 11 (2673 mots) Publié le: 20 février 2013
Psychopathologie
Clinique et pathologique :
Histoire de la psychologie clinique

Introduction : état des lieux de la santé mentale

A. Au niveau mondial
Le terme de pathologie ou de trouble est plus neutre que celui de maladie.
On estime environ 1 milliard de personnes ayant des troubles : troubles anxieux, troubles de la personnalité (personnalité pathologique), psychopathie,schizophrénie (1% de la population).
-> Troubles de la personnalité : dérangent surtout l’entourage (trouble de la personnalité borderline, psychopathie).
En plus de la souffrance, il y a un impact social et financier à prendre en compte : coût important pour la société.
Source d’invalidité importante (plus que le cancer).
Comorbidité : personne atteinte de deux troubles.
Une étude a été menée aux EUdans 5 états différents dans les 80’s, par l’institut national de santé mentale américain. Elle a porté sur 20 000 personnes. Elle a montré qu’un américain sur 3 (32%) a souffert au cours de sa vie (prévalence sur la vie entière) d’un trouble, d’une pathologie mentale, et 1 américain présentait un trouble pathologique au moment de l’enquête (20%).

B. Au niveau Européen
Art du 6/09/2011 : plusde 28% des Européens souffriraient d’une pathologie mentale ou neurologique.
 Problèmes les plus courants : troubles anxieux (14%), dépression (7%), insomnie (7%), troubles somatoformes (douleurs chroniques pour lesquels la dimension psychologique est importante : 6%), dépendance à l’alcool ou aux drogues (4%), déficit d’attention avec hyperactivité (7% des jeunes), démences (25 à 30% des plusde 80 ans).
1/3 des personnes souffrant de pathologies mentales sont soignées en Europe.
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié une étude et montré que près de la moitié des Européens souffrant de troubles mentaux ne bénéficiaient pas de traitement.
Ils pensent que les services de santé mentale en Europe ne répondent pas à la demande en matière de soins psychologiques. C’est peutêtre un problème de structure ou un manque de spécialisation des psychologues.
D’après l’OMS, on ne proposerait pas des traitements adaptés (autisme) aux gens souffrant de troubles.

C. En France
En France, d’après un rapport de la Direction de la Recherche des Etudes de l’Evaluation et des Statistiques (DREES) en 2003, il y aurait 47 000 personnes qui seraient hospitalisées dans des institutionspsychiatriques 56% des hommes et 44% des femmes).
- 1,5 millions de Français auraient consulté un psy au cours des 3 derniers mois et parmi eux, 1,2 millions en voient un régulièrement.
Parmi les personnes souffrant de troubles mentaux :
- ¼ perçoivent des allocations pour raisons de santé.
- 6% seraient placées sous protection juridique (curatelle ou tutelle) : souvent des personnes âgées.- 38% se déclarent inaptes au travail.
Les femmes consultent plus facilement que les hommes, surtout à partir de 40 ans. Les déséquilibres hormonaux peuvent jouer un rôle. Les hommes consultent plus que les femmes, mais vers 30 à 40 ans et pendant l’adolescence.
Les gens font le plus appel à un psychologue entre 40 et 50 ans.
Ce sont les employés et les professions intermédiaires quiconsultent le plus. Les cadres, les chefs d’entreprises et les artisans commerçants consultent moins (on peut supposer qu’ils ont moins le temps, un commerce à tenir…).
Les gens s’adressent pour 20% à des guérisseurs, des coaches, mais dans 80% des cas, ils s’adressent à des professionnels : Psychologues (bac+5), psychiatres (bac+11), psychothérapeutes.
Les psychiatres sont les plus sollicités.Principaux motifs de consultation : dépression (motif le plus avouable), …
Le motif de consultation est différent de ce dont la personne souffre réellement : la prise de conscience de la pathologie dépend de la pathologie dont la personne souffre (schizophrénie).

La France se distingue par un taux de morts par suicides sensiblement plus élevé que la moyenne Européenne.

I. Définitions,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Psychopathologie
  • Psychopathologie
  • Psychopathologie
  • Psychopathologie
  • psychopathologie
  • Psychopathologie
  • psychopathologie
  • Psychopathologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !