Histoire

Pages: 6 (1262 mots) Publié le: 24 février 2013
• La naissance de la guerre froide (1947-1962)
Churchill (1974-1965) : premier ministre britannique.
Staline (1879-1953) : chef de l’URSS de 1924 à 1953.
Truman : Président démocrate des Etats-Unis de 1945 à 1952.
Jdanov : Bras droit de Staline.
Plan Marshall : aide comique à l’Europe.

Durant la 2nd GM (1939-1945) les deux superpuissances qui s’opposent sont : Etats-Unis : « monde libre »défende valeurs du capitalisme et libéralisme / URSS : communiste.
1946 : Churchill ne déclare qu’un « rideau de fer » divise l’Europe en deux.
Après 1947, cette opposition s’accroit. L’URSS stalinienne impose des régimes communistes dans les Etats qu’elle a libérés et qu’elle occupe. Ces démocraties populaires (régime politique communistes et dictatorial imposé par les Soviétiques en Europecentrale et oriental après la 2nd GM), à l’est du « rideau de fer » qui forme le « camps socialiste ».
1947 : -bloc de l’Ouest : Doctrine Truman -bloc de l’Est : doctrine Jdanov de l’entainment (l’endiguement) confirme la bipolarisation du smonde et crée le Kominform
06/1947 : Plan Marshall
• Des affrontements directs
1ére affrontement aux frontières des deux blocs : Allemagne avec le blocus deBerlin en 1948-1949 et Corée en 1950 à 1953. Guerre froide : abs d’affrontement militaire qui pourrait conduire à l’emploi de l’arme nucléaire.
Chaque camp consolide son bloc militairement et économiquement : à l’OTAN répond au pacte de Varsovie ; le Comecon ou CAEM répond au Plan Marshall.
OTAN : 1949 organisation du traité d’atlantique Nord, regroupant les alliés des Etats-Unis.
Pactede Varsovie : 1955 alliance militaire entre l’URSS et les pays du bloc de l’Est.

1949 : la Chine devient communiste et Création de la RFA et de la RDA
L’URSS se présente comme un pays pacifique, dispose de puissant relais en Europe : les parties communistes occidentaux (Italie, France). Naissance d’une véritable psychose anticommuniste aux Etats-Unis et aboutit à « la chasseaux sorcières » conduite par le sénateur McCarthy.
• La « coexistence pacifique »
L’équilibre se la terreur, instauré à partir de 1949, quand l’URSS acquiert l’arme atomique, n’est pas remise en cause par la guerre de Corée et amène chaque camp renoncer à l’espoir d’une victoire rapide.
1953 : Mort de Saline Khrouchtchev :nouveaux dirigeant de l’URSS de 1956 à 1964, il théorise la «coexistence pacifique » .Elle se traduit par le conflit de la guerre de Corée en 1953,Par la prise de position communes des deux Grands pendant la crise de Suez et la non-intervention des Etats-Unis lorsque Moscou réprime la révolte démocratique hongroise de 1956 . Conflit devient essentiellement idéologique qui se traduit notamment par la conquête de l’espace. Mais des pays du Tiers Mondetentent d’échapper à l’ordre bipolaire ainsi en se déclarant non alignés.
Malgré la reprise du dialogue, les blocs restent expansionnistes et antagoniste :
1961 : Construction du mur de Berlin 1962 : Crise de Cuba
LA DETENTE
• La prise de conscience d’intérêts communs
Avec la Crise de Cuba les deux Grand ont réalisé qu’ils pouvaient mutuellement se détruire en cas deguerre nucléaire et qu’ils s’épuisaient dans une course aux armements coûteuse. Un intérêt commun à communiquer.
Des voix s’élèvent pour contester le leadership des deux superpuissances dont l’image se dégrade.
Ouest : Le général de Gaulle condamne l’intervention américaine au Vietnam et par le rejet de l’atlantisme, retire la France du commandement intégré de l’OTAN en 1966.
Est :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire
  • histoire
  • Histoire
  • histoire
  • histoire
  • histoire
  • Histoire
  • Histoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !