Histoire

744 mots 3 pages
III. Penser la société industrielle. Les libéraux justifient la société industrielle, les socialistes et les syndicalistes la contestent.

A. Organiser la société : le libéralisme.
Lire page 34 introduction.
Le libéralisme économique est énoncé à la fin du XVIIIème siècle par Adam Smith ; il préconise de « laisser faire » et « laisser passer » dans le secteur économique. Cela suppose le respect des initiatives privées et de la libre concurrence. Selon cette doctrine, l’Etat doit intervenir le moins possible dans les affaires économiques.
Les principaux aspects du libéralisme sont :
- le moteur principal de l’activité économique est l’intérêt personnel
- l’organisation du travail ne peut s’épanouir pleinement que dans un régime de liberté sans intervention de l’Etat
- l’esprit d’entreprise et de concurrence ne peut pas être entravé ; les capitaux notamment doivent pouvoir circuler librement.
Documents 3 page 35.
Les limites : - l’exploitation de la classe ouvrière - le mécanisme des prix qui, selon les libéraux, adapte automatiquement l’offre à la demande, a souvent des ratés d’où les crises économiques - le chômage.

B. Réorganiser la société : le socialisme. Le socialisme désigne l’ensemble des courants de pensée qui critiquent le système capitaliste et qui veulent abolir la propriété privée des moyens de production. L’essor du socialisme s’accompagne de fortes divergences sur l’analyse du capitalisme et les moyens d’y mettre fin. Les premiers penseurs socialistes au XIXème siècle, comme Charles Fourier ou Saint Simon, proposent différents moyens pour obtenir une société plus juste et plus égalitaire. Ils décrivent leur société idéale et sont qualifiés d’utopistes. Les anarchistes, inspirés par Proudhon, se proposent d’abolir l’Etat qui opprime les ouvriers et, d’éliminer de la société tout pouvoir établissant une contrainte sur l’individu. Texte 5 page 45. Le philosophe allemand Karl Marx (1818

en relation

  • Histoire histoire
    2398 mots | 10 pages
  • Histoire
    912 mots | 4 pages
  • Notre histoire
    310 mots | 2 pages
  • Histoire
    4105 mots | 17 pages
  • Histoire
    879 mots | 4 pages
  • Histoire
    679 mots | 3 pages
  • histoire
    661 mots | 3 pages
  • histoire
    6031 mots | 25 pages
  • Histoire
    557 mots | 3 pages
  • Histoire
    1805 mots | 8 pages