Humanitaire pour quelle humanité?

Pages: 61 (15207 mots) Publié le: 27 juillet 2010
HUMANITAIRE POUR QUELLE HUMANITÉ ?

Il faut savoir que les choses sont sans espoir
et tout faire pour les changer.
Rainer Maria Rilke

INTRODUCTION

Ce texte a été élaboré en vue d’une présentation au 77ème Congrès de l’ACFAS (Association Francophone pour le savoir) d’Ottawa de 2009, dans le but d’alimenter un débat multidisciplinaire axé sur les politiques de vie et les formes de biopolitique présentes au cœur des médecines humanitaires contemporaines.

Ce texte vise ici essentiellement à cerner les implications de l’humanitaire « minimaliste » revendiqué par Médecins Sans Frontières et qui se traduit depuis quelques années par une radicalisation de l’approche « centrée sur le patient » en réponse aux multiples manipulations politiques dont a été et est toujours victimel’humanitaire dit indépendant, surtout depuis les années 90 et la fin de la guerre froide.

Pour comprendre les principaux enjeux autour de cette question, un survol historique de l’humanitaire nous permettra de mieux cerner la particularité de MSF. Nous verrons que si une radicalisation de l’approche « centrée sur le patient » n’est pas complètement dénuée de pertinence et de grande lucidité politiquedont font preuve peu d’organisations humanitaires, elle rend toutefois l’organisation aveugle au rapport inévitablement technique, instrumental et dangereusement déshumanisant qu’induit cette approche.

Ceci nous permettra de revisiter la notion de « proximité », chère à l’organisation, mais aussi symptomatique de son malaise profond dans son rapport à autrui.

Tirant sa légitimité d’uneimpartialité revendiquée et mal questionnée, l’approche préconisée par MSF installe l’organisation dans une position qui l’empêche de penser aux conséquences de son action et surtout d’assumer l’imaginaire à la source de ses orientations idéologiques et l’emprise de sa technobureaucratie administrative. De plus, en délimitant de façon si précise son « objet » (la victime), l’organisation se place dansune position de savoir absolu par rapport au patient.

Directement en phase avec la forme de productivisme techno-scientiste moderne qui place l’homme en extériorité complète par rapport à la terre et au milieu social ambiant, l’approche qu’assume MSF ne peut faire l’impasse d’une critique et d’une mise à nu radicale au moment même où ce productivisme acharné de nos sociétés nous questionne etinterpelle l’avenir même de notre monde.

MISE EN PERSPECTIVE D’UN QUESTIONNEMENT

On date la fondation de l’humanitaire moderne avec la création de la Croix-Rouge en 1863.

Cette création, inséparable du projet européen du 19ème siècle d’humaniser l’humanité par le progrès et la raison, apparaît aussi dans un moment où la notion de bien-être matériel et la mesure quantitative quil’accompagne s’installent dans les consciences comme mesure ultime d’une vie réussie, avec le travail comme valeur dominante de la société.

Ce « bien-être matériel », devenu aujourd’hui l’aspiration planétaire ultime, fut perçu à l’époque par beaucoup comme un appauvrissement absolu, une marque de nihilisme et de décadence. Pensons entre autre à Victor Hugo qui s’inquiète d’une doctrine « qui donnerait pouridéal au progrès non pas même le bonheur, qui est déjà un but inférieur, mais la forme la plus matérielle du bonheur, le bien-être, cette chose-là, qui s’appellerait religion de l’humanité, rien au monde ne serait plus vain et plus lugubre ». [1]

Ou à un Benjamin Constant au début du 19ème siècle qui s’inquiète de voir la liberté se perdre dans la sécurité, le matérialisme et les jouissancesprivées, le citoyen pouvant dès lors se désintéresser des enjeux sociaux et oublier qu’il est en société : « Le but des Anciens était le partage du pouvoir social entre tous les citoyens d’une même patrie. C’était là ce qu’ils nommaient liberté. Le but des Modernes est la sécurité dans les jouissances privées ; et ils nomment liberté les garanties accordées par les institutions à ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Humanite
  • Humanité
  • Humanité
  • Humanitaire
  • Humanité
  • humanité
  • Les humanités
  • Humanitaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !