Hypertrophie bénigne de prostate

Pages: 10 (2471 mots) Publié le: 5 juin 2012
Hypertrophie bénigne de la prostate



I/ rappel anatomique et définition

La prostate, organe impair et médian, est une glande du système uro-génital située sous la vessie et autour de l'urètre, en avant du rectum, dans la loge prostatique.
Les limites de la loge prostatique sont :
← en avant : le pubis et la lame pre-prostatique
← en arrière : aponévrose prostato-péritonéale← latéralement : aponévroses latérales de la prostate et portion verticale de l'élévateur de l'anus
← en bas : fascia supérieur du diaphragme uro-génital.

Elle constitue le carrefour des voies urinaires et spermatiques et a pour rôle :
← production de plus de 30% du liquide séminal par le contingent glandulaire
← participe à l'émission du sperme et à la continence par lecontingent musculaire.

Généralement décrite comme une chataigne par sa forme conique, elle présente :
← une base supérieure au contact de la vessie
← l'apex inférieur au contact du diaphragme
← 4 faces : 1 ant, 1 post, 2 lat
← 4 lobes :
– antérieur = pré-urétral
– médian = pré-spermatique
– latéraux = rétro-urétrale et rétro-spermatique.

La structurede la glande prostatique a été décrite par Gil Vernet en prostate craniale et prostate caudale. Cette description est maintenant remplacée par celle proposée par Mac Neal et l'on parle désormais d'anatomie zonale de la prostate.

Mac Neal décrit 5 zones :
- la zone centrale (ZC), postérieure, au contact du bec des vésicules séminales (VS) et traversée par les canaux éjaculateurs (CE),
- lazone périphérique (ZP) englobant la glande sur toute sa partie postérieure et latérale et donnant naissance à la majorité des cancers (70 %),
- la zone de transition (ZT), formée de deux lobes, situés de part et d'autre de l'urèthre prostatique. Elle donne naissance à l'HBP ainsi qu'à environ 20 % des cancers,
- la zone du stroma fibromusculaire antérieure (SFMA),
- la zone des glandespéri-uréthrales (GPU) donnant naissance au lobe médian.

En pratique, on retiendra le rapport étroit entre le rectum, en arrière, et la prostate, en avant, par l'intermédiaire de l'aponévrose prostato-péritonéale de Denonvilliers. Le toucher rectal permet l'exploration de toute la surface postérieure de la prostate. Les vésicules séminales trop haut situées sont rarement perçues. De très grossesprostates peuvent être incomplètement explorées mais l'apex se situe d'une manière quasi constante à environ 4 cm de la marge anale.
L'hypertrophie bénigne de la prostate est un état de nature plus qu'une pathologie. Elle se déninit anatomiquement par une augmentation de la taille de la prostate non due à un cancer, et histologiquement par une hyperplasie stromale (fibromusculaire) et épithéliale(glandulaire) de la zone transitionnelle. Il s'agit donc d'un adénomyofibrome. L'HBP progresse en multipliant en nombre et en volume les éléments normaux de la glande.
L'hyperplasie aboutit à la formation de nodules au sein desquels peut prédominer la composante glandulaire ou fibromusculaire. Cette distinction est importante car la composante glandulaire sera plus sensible à un traitement« hormonal » type inhibiteur de la 5 α réductase alors que la composante fibromusculaire sera elle, sensible, à un traitement par alphabloquant.

L’hyperplasie bénigne comprend deux composantes : dynamique et statique. La composante dynamique est due à l’action du tonus de la musculature lisse localisée essentiellement au niveau de l’urètre prostatique, du trigone et du col de la vessie et contrôlée pardes récepteurs sympathiques de type alpha 1. La composante statique est, quant à elle, le reflet de l’augmentation du volume de l’adénome prostatique dont l’évolution est inéluctable après la puberté, correspondant à une augmentation moyenne de 0.2 à 0.5 ml par année de volume prostatique. La présence concomitante de ces deux composantes explique la faible corrélation qui existe entre le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la prostate
  • Hypertrophie
  • Hypertrophie
  • Cancer de la prostate
  • Présentation prostate
  • Le cancer de la prostate
  • Cancer prostate
  • Adenome de la prostate

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !