Illustrations érotiques

1141 mots 5 pages
Erotisme

L'érotisme caractérise tout ce qui, à partir d'une représentation liée à la sexualité, suscite une excitation émotionnelle et sensuelle, physique et mentale.

L'érotisme renvoie à tout ce qui provoque le désir sexuel, et à toutes les projections mentales que celui-ci évoque, en particulier les fantasmes.

Jouant généralement sur l'imagination, l'implicite ou la suggestion, il s'oppose à des représentations plus crues ou plus explicites de la sexualité, qu'on range dans le domaine de la pornographie.

Du point de vue moral, il ne fait donc pas l'objet de condamnations aussi sévères que cette dernière, souvent qualifiée d'obscène ou d'indécente ; mais comme la morale varie selon la culture et l'époque, certaines représentations jadis jugées obscènes ou sulfureuses sont aujourd'hui conçues comme simplement érotiques.

L'érotisme provient de la stimulation de l'imagination, tout n'étant pas dévoilé à la vue : non seulement le désir de voir ce qui n'est pas montré est ainsi excité, mais de plus l'imagination magnifie ce qui n'est pas visible.

De la même manière, l'érotisme est souvent stimulé par l'ambiguïté d'une attitude, la suggestion, le non-dit, voire la promesse d'une situation future, car l'imagination et le désir sont également mieux sollicités dans ces cas, que lorsque tout est déjà gagné ou donné.

La représentation de relations sexuelles est ancienne. On en trouve de multiples témoignages dans l'antiquité.
Au milieu du XVIIe siècle, période qui voit émerger une littérature rebelle : le sexe et la présentation crue de scènes érotiques sont mêlés à un discours violemment anti-religieux.
Au XVIIIe siècle, le texte domine dans les publications érotiques, les illustrations, gravures sont rares et plus "techniques" que lascives : on y présente des positions plus que des situations ou des sexes.
Au XIXe siècle, les illustrations ne sont plus seulement des poses, mais aussi sexes en activités : les illustrateurs prennent le

en relation

  • Psychologie de l'enfant
    1104 mots | 5 pages
  • Fickerdeluxeduhurensohn
    1455 mots | 6 pages
  • Pin up vrac
    2248 mots | 9 pages
  • Jean honoré fragonard
    1506 mots | 7 pages
  • Parfum Exotique
    642 mots | 3 pages
  • En quoi le poeme liminaire annonce-t-il le recueil ?
    575 mots | 3 pages
  • L architecture 4
    1853 mots | 8 pages
  • Cezanne et paris
    1360 mots | 6 pages
  • Lecture analytique de Parfum exotique
    795 mots | 4 pages
  • Munch, madone
    1491 mots | 6 pages