Immigration maroc france

973 mots 4 pages
Sujet :
Avantages et inconvénients des migrations internationales pour les pays d'origine (Maroc) et d'accueil (France).

La France soit un territoire qui s'est peuplé au fil de vagues de migrations qui provient de différents pays (Juifs, du Maghreb, …) et d'invasions successives, l'histoire de l'immigration en France débute réellement au début du XXe siècle, à partir de la Première Guerre mondiale. Confronté à une faible croissance démographique, le pays décide de faciliter l'immigration. Dès la fin du siècle dernier la France fut un pays d'immigration. En 1881, la France compte déjà un million d'étrangers, qui représentaient 2,7% de l'ensemble de la population. La France se plaçait entre 1921 et 1930 au second rang des pays d'immigration dans le monde après les Etats-Unis Depuis 1975 la part des immigrés dans la population est stable, mais le motif de l’immigration a changé, (regroupement familial, parcours professionnels…) Les immigrés sont davantage affectés par le chômage. Ils occupent plus souvent des postes d’ouvriers ou d’employés, notamment non qualifiés. Leur sur-représentation dans l’industrie et la construction s’atténue.

L'immigration marocaine en France est un fait ancien. C'est vers 1910 que l'ont peut situer le début du mouvement migratoire des Marocains vers la France : entre 1914 et 1918, la France comptait déjà plus de 15 000 travailleurs marocains. L'arrêt de l'immigration décidé par le gouvernement, l'échec de la politique des retours et le recours au regroupement familial amorcé dès 1974, ont contribué à la transformation du mouvement migratoire marocain en France. Lors des derniers recensements de 1990, les Marocains occupent le troisième rang après les Portugais et les Algériens. Ils représentent 15,9 % de l'ensemble des étrangers en France soit 572 652 Marocains sans compter les 68 000 qui ont acquis la nationalité française. La conséquence principale de l'immigration est de créer une concurrence entre les travailleurs Français et les

en relation

  • Lalf; ff lsfmffml
    2576 mots | 11 pages
  • Immigration marocaine
    5304 mots | 22 pages
  • la consommation des menages
    1671 mots | 7 pages
  • La littérature féminine au maroc
    728 mots | 3 pages
  • Autobiographie
    2718 mots | 11 pages
  • En quoi le maroc est-il un partenaire essentiel de l’union dans le cadre de sa politique extérieure ?
    1650 mots | 7 pages
  • Article 1
    721 mots | 3 pages
  • L’union européenne face à la pression migratoire : organisation, contrôle et enjeux des flux migratoires.
    1790 mots | 8 pages
  • Le role de la méditerrané
    1870 mots | 8 pages
  • eco droit
    2874 mots | 12 pages