Immigration

Pages: 28 (6855 mots) Publié le: 16 février 2011
APPROCHE HISTORIQUE DE L’IMMIGRATION EN France (19
e
ET
20
e
SIECLES)
Marie-Christine Volovitch Tavares *
La France est le seul pays européen qui n’a pas connu d’émigration remarquable et importante aux
19
ème
et 20
ème
siècles (si l’on excepte les colonisations de peuplement). Presque tous les autres pays
européens ont été des terres d’émigration, la France est donc leseul pays d’immigration important en
Europe.
Depuis la Révolution, et aussi après 1830, la France est devenue une terre d’asile, tradition à peu près
maintenue quels que soient les différents régimes : on accueille largement les exilés politiques sans
toutefois leur donner de situation administrative particulière.
PRECISIONS ET DEFINITIONS
Qui désigne-t-on sous le terme d’immigré,d’étranger, jusqu’à la définition
officielle du terme en 1995 ?
Définition internationale : est étranger quelqu’un qui est né hors du territoire de la France, et qui y est
né étranger.
En France, un immigré peut rester étranger ou devenir français. Il peut rester étranger par choix ou par
refus de l’administration ; il n’y a pas d’automatisme.
Sur le territoire français il y a des Françaisd’origine étrangère qui sont des immigrés et il y a des
étrangers qui peuvent ne pas être des immigrés (un certain nombre de Portugais sont dans ce cas).Il y a
de nombreuses confusions, y compris par les journalistes (et à commencer par le Président de la
République) qui confondent, à dessein ou involontairement, la législation sur le droit d’entrée en
France, le droit de séjour en France, lanaturalisation.
Cas particulier des territoires français hors de la métropole : en Algérie, les Juifs sont devenus français,
de même que les Italiens, les Espagnols, les Maltais… qui y étaient installés depuis peu, pour les
distinguer de la population indigène. Au Sénégal, il y avait quatre villes dont les habitants étaient
français. Aux Antilles, les habitants n’étaient pas tous français ;ils ne le sont devenus statutairement
qu’en 1945. Mais aujourd’hui encore, en Guyane, à la Réunion, à Mayotte, les droits sur
l’immigration, la protection familiale ne sont pas les mêmes qu’en métropole. Quelques points de législation
Au 19ème siècle, jusqu’en 1880, il n’y avait aucune législation sur l’entrée et le séjour des étrangers
en France. Même si quelques personnes fortunéesavaient un passeport, la règle n’imposait aucun
contrôle aux frontières.
Après 1881, il y a eu quelques ébauches de législation, mais jusqu’en 1914, on pouvait entrer en
France et y circuler librement, sans contrôle particulier.
1889 : première grande loi sur la nationalité. Devant l'afflux des émigrés, on a voulu ce que l’on
appellerait maintenant les intégrer, par la première grande loisur la nationalité votée en 1889 et qui
instaurait à côté du droit du sang (on est français parce que ses parents sont français) le droit du sol, du
double sol qui existe toujours dans la législation actuellement : une personne née en France et dont un
des parents est né en France n’a pas le choix de sa nationalité, elle est française. L’objectif était de
franciser les enfants d’Italiensdont l’immigration était ancienne.
En même temps, on a commencé l’encadrement et le contrôle des étrangers, on leur a demandé de
s’inscrire dans la municipalité où ils habitaient.
CARACTERISTIQUES DE L’IMMIGRATION FRANÇAISE AVANT 1945
Avant 1914, des immigrations d’origines très diverses
A la fin des années 1880, la France était un pays où l’on trouvait de nombreux étrangers arrivés,soit
récemment, soit depuis longtemps et qui formaient des groupes assez différents.
Lorsque la France est devenue une terre d’asile, on a vu arriver des immigrés provenant de divers pays
avec des motivations très variées. Les milieux sociaux d’origine étaient très différents. Prenons
l’exemple des Polonais : certains étaient des aristocrates très cultivés venus au cours de la grande...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • immigration

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !