immigration

Pages: 2 (252 mots) Publié le: 31 octobre 2013
Lecture analytique 4 : Celine, Voyage au bout de la nuit


Pb : En quoi la découverte de la guerre constitue t- elle pour Bardamu l’étape d’une initiation ?

1 Ladécouverte de la guerre : 1.1 Le contexte du combat
Point de vue interne : « on », « je »  perso immergé dans le contexte de la guerre, il est au cœur du combat.L2 : [verbe pronominal] « à se tirer dessus », « sans se voir », on ne sait pas qui est l’ennemi, impression de désordre de chaos.
Champ lexical du feu : «brulant », « allumer » enfer de la guerre
[Comparaison] guerre assimilé à une « vacherie » l27, « carne »
[Vocabulaire familier] condition inhumaine de la guerre, soldats comparé à des animaux
Lienavec Voltaire : Candide  boucherie/héroïque

1 La découverte de la guerre : 1.2 L’évocation insolite de la guerre
Bardamu pas présenté comme un personnage épique, on montreses défauts (pas courageux, dévoué, intelligent)
[Enumération] l4 la guerre est assimilée à un jeu, un divertissement donc à quelque chose de banal. Le personnage ne semble pasêtre face à la guerre.
[Comparaison] du « colonel » à un « mariole »  Bardamu irrespectueux
Le personnage utilise un vocabulaire familier « mariole »,  « carne », « crétin »,« pépère ». Le narrateur ne prend pas la situation au sérieux, on parle d’anti-épopée

2 Le rôle de la guerre dans la construction du personnage : 2.1 Le passage à l’âge d’hommeOn parle d’un roman initiatique  Apprentissage de la vie de Bardamu à travers son voyage.
Bardamu parle de la guerre comme un enfant, vision naïve de la guerre.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration
  • Immigration

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !