Implantations humaines, activités et risques

1404 mots 6 pages
Sommaire

Au début du siècle dernier la population de toute la planète entière s'élevait au milliard d'habitants à peine. Bien que certaines régions du monde étaient déjà assez peuplées, il s'agit plus particulièrement de l'Europe et de l'Asie, les dégâts causes par les implantations humaines n'étaient pas encore aussi évidents bien qu'en Europe on pouvait déjà note les préludes de la catastrophe. De nos jours par contre il ne s'agit plus de préludes, mais des signes évidents d'un malaise qui va en s'aggravant. De plus en plus de populations quittent les campagnes pour s'installer dans les villes. Il convient de souligner que ce phénomène n'est pas propre qu'aux pays sous-développés. Les villes se développent de plus en plus et avec elles, les infrastructures censées satisfaire les besoins de la population urbaine. La terre toutefois est loin d'être « élastique ». C'est une planète « vivante » ou chaque action de l'homme entraîne une réaction qui n'est pas forcement favorable à la vie de ce dernier. Quel est le comportement de l'homme dans la société ? Ces actes sont ils toujours réfléchis et poses ? Si non, quelles sont les conséquences de ces actes irréfléchis sur l'environnement. ACTIVITÉ HUMAINE ET ENVIRONNEMENT

Les conséquences de l'activité humaine sur l'environnement sont connues depuis l'antiquité bien que celles-ci ne soient traitées sérieusement que depuis quelques années à peine. Hors mis le déboisement des espaces, il faudrait encore ajoute la pollution de l'environnement. La crise italienne qui dure déjà quelque mois et à la suite de laquelle des tonnes d'ordures sont abandonnes dans la rue est la parfaite démonstration de la pollution de la nature par l'homme.

De tout temps, depuis la Rome antique ou les ordures étaient abandonnées non loin de la ville, jusqu'à l'Europe du XVII siècle ou l'on versait les urines dans les rues, la pollution a toujours été l'un des problèmes majeurs causée par les implantations humaines. Toutefois, celle

en relation

  • Cas minofra
    451 mots | 2 pages
  • rapport secreta
    843 mots | 4 pages
  • Bouygues
    1491 mots | 6 pages
  • Gestion des projets
    1342 mots | 6 pages
  • Economie
    11686 mots | 47 pages
  • formes d'implantation bancaire
    11336 mots | 46 pages
  • Economie
    8046 mots | 33 pages
  • Synthèse activités de contrôle
    2786 mots | 12 pages
  • Adecco dossier de presse
    6460 mots | 26 pages
  • Modéle d'etude de cas
    1264 mots | 6 pages