Inégalités dans la democratie

Pages: 6 (1489 mots) Publié le: 10 mai 2011
Exemple de réponse à : Les inégalités sont‑elles toujours incompatibles avec la démocratie ? (copie corrigée d’élève)



De nos jours, la majorité des grands pays sont en démocratie. Celle-ci a pour but de donner les mêmes libertés et pouvoirs à chaque citoyen. Pourtant, en France, pays démocratique, certaines personnes ont plus de pouvoirs et de libertés que d’autres. Ces inégalités sesont heurtées au principe de démocratie. Pourtant, aujourd’hui, ces inégalités peuvent permettre à un pays de progresser dans sont évolution. Se peut-il que les inégalités parviennent à se combiner au système démocratique afin de permettre à la France de se développer ? Certains aspects des inégalités ne sont-ils pas en accord avec certains principes de la démocratie ? ou ces principes sont-ilsbafoués par la situation inégalitaire de la société ?
La démocratie est d’abord une idée. Par la suite, elle dut s’adapter à la société et prendre une forme plus concrète. C’est pour cela que la démocratie a dû s’appliquer aux rapports économiques et sociaux. D’un point de vue économique, la démocratie s’est fixée le but d’assurer la prospérité. C’est en cela qu’elle doit favoriser la croissance. Ornotre société inégalitaire a cette capacité.

I. Les inégalités peuvent être positives pour la croissance.

Les inégalités permettent à certains de s’enrichir plus que d’autres. Ainsi enrichis, ils sont efficaces, investissent, font fructifier leur argent et permettent au pays de croître. Pour le philosophe Rawls, les inégalités qui profitent aux plus défavorisés sont justes (document 6).Ainsi un patron d’entreprise qui fait des bénéfices, s’enrichit et peut étendre encore son entreprise, ce qui peut créer des emplois. Le plus riche permet au plus pauvre de s’enrichir quelque peu. Antoine Riboud, ancien PDG du groupe qui est devenu Danone, était dans ce cas. Il a fait de son entreprise la première européenne dans l’agro-alimentaire et a créé des nombreux emplois. Lors d’une émissiontélévisée, il osé dire son salaire (320 000 F par mois en 1982), car il paraissait juste à ses salariés : mieux vaut un patron efficace et bien payé, qu’un patron mal payé et mauvais gestionnaire. Le plus pauvre est content de travailler, d’avoir un revenu. L’égalité n’est donc pas une nécessité à la prospérité.

La preuve en est que dans un système égalitaire, une politique de redistributionpeut être désavantageuse pour la croissance. En effet, l’argent prélevé proviendrait des entreprises en expansion. Privé de cet argent, les chefs d’entreprise investiront moins et la croissance sera amoindrie. D’autant plus qu’ayant moins d’argent, moins d’employés seront embauchés. La redistribution rend les entreprises moins productives.

En effet, cette redistribution ne rapporte rien, elleest improductive. Cet argent aurait pu servir autrement. Hayek, économiste américain néoclassique, fait partie de ceux qui pensent qu’il ne faut pas redistribuer l’argent (document 1) et chacun doit assumer les aléas de la vie économique. L’entreprise non rentable fait faillite et les moyens de production peuvent être utilisés dans les secteurs où existe une réelle demande. Le consommateur doitêtre le seul juge de ce qui doit être produit : il « vote » par ses achats pour le dire. Cela permet au plus fort de faire avancer les autres.

C’est ainsi qu’en 30 ans, l’espérance de vie a beaucoup augmenté (document 4) : de 2,8 ans pour les ouvriers dont l’espérance de vie à 35 ans est passée de 36,2 ans en 1960-1969 à 39 ans en 1980-1989. Un ouvrier vit en moyenne 74 ans (35 + 39) s’il atteintl’âge de 35 ans (ce qui est le cas le plus fréquent). Cela s’explique par une amélioration des moyens techniques pour prolonger et améliorer la vie. L’existence de personnes très riches (aux Etats-Unis notamment) permet le financement de la recherche médicale et l’achat des nouveaux médicaments, qui ensuite profiteront à tous. Tout cela montre bien que la démocratie peut s’épanouir par le biais...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Démocratie et inégalités
  • Démocraties et inégalités
  • Les inégalités et la démocratie
  • Les inégalités sont –elle toujours incompatibles avec la démocratie ?
  • Les inégalités sont-elles toujours incompatibles avec la démocratie ?
  • Les inégalités se heutent-elles au principe même de la démocratie ?
  • Les inégalités
  • les inégalités

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !