Infections sexuellement trasmissibles

947 mots 4 pages
Infections sexuellement transmissibles (IST) / VIH/sida : introduction
Tout rapport sexuel sans préservatif peut donner lieu à des infections, dont certaines sont en recrudescence ces dernières années. Ces infections sexuellement transmissibles (IST) sont causées par des : * virus: hépatites, herpès, papilloma virus/HPV (condylomes, cancer du col de l'uterus), virus du sida (VIH) * bactéries: blennorragie (gonorrhée), chlamydia, syphilis * champignons: mycoses * autres parasites: trichomonas, gale, morpions
Ces infections peuvent parfois passer inaperçues (sans symptôme) pendant plusieurs mois ou plusieurs années. Or, elles provoquent des lésions ou des maladies, dont les conséquences sont plus ou moins graves. Dépistées à temps, la plupart se soignent, d'où l'importance d'effectuer un test de dépistage. Et afin de les empêcher de se répandre, il est nécessaire de mettre en place des moyens de préventions.
Définition :
Une IST ou Infection Sexuellement Transmissible (qu’on appelait avant maladie Sexuellement Transmissible) est une maladie qui se transmet par des relations sexuelles avec une ou des personne(s) déjà contaminée(s), qu’il y ait ou non pénétration.
Les IST peuvent être dues à différents microbes : bactéries, virus, parasites, champignons.
Parmi les IST les plus connues, on peut citer : le VIH/Sida, les hépatites B et C, l’herpès, la blennorragie, les chlamydioses, les condylomes, la syphilis, les papillomavirus…
Certaines de ces infections ne sont pas uniquement transmissibles par les relations sexuelles ; c’est le cas du VIH/Sida et des hépatites qui peuvent se transmettre par le sang.
Comment se transmettent-elles ?
La pénétration (soit l'entrée d'un sexe dans un orifice corporel), les contaminations au cours de la fellation existent bel et bien, même si cela reste très rare. Le risque commence au moment où commence la pénétration (la porte d'entrée est déjà là, et le liquide pré-séminal est contaminant) et reste donc

en relation