Information sur la crise financière

Pages: 30 (7482 mots) Publié le: 28 décembre 2010
Qu’avons-nous appris avec la crise au sujet des politiques monétaires ?
La crise a montré qu’il fallait modifier les conceptions et les pratiques des politiques monétaires en ce qui concerne : • leurs objectifs ; • leurs instruments ; • la réglementation des banques, la surveillance des risques systémiques ; • la supervision macroéconomique ; • la coordination internationale. Nous examinons sixpistes de réflexion pour modifier les objectifs fondamentaux et les pratiques des politiques monétaires. Six pistes de réflexion La crise, depuis 2007, nous a donné beaucoup d’informations sur les corrections à apporter à l’analyse monétaire et aux politiques monétaires : 1. La "Grande Modération" (réduction des variabilités de la croissance, de l'inflation, des taux d'intérêt) a été une illusionpuisqu'il y a eu report de la variabilité sur celle des prix des actifs avec l'abondance de liquidité et la disparition de l'inflation (globalisation, réformes des marchés du travail), et crises liées à l'éclatement des bulles sur les prix des actifs. 2. La nécessité d'ajouter des objectifs nouveaux (crédit, prix des actifs) à l'objectif de stabilité des prix. Le fait que les Banques Centralesn'aient surveillé que l'inflation a conduit à des taux d'intérêt chroniquement trop bas, aux bulles sur les prix des actifs et à l'excès d'endettement. Augmenter l'objectif d'inflation aggraverait encore ce biais. Même si la stabilisation des prix des actifs et la surveillance du crédit posent des problèmes (aléa de moralité, définition des objectifs, risque de déformation des prix relatifs), ellesdoivent être assurées par les Banques Centrales, d'autant plus que les marchés financiers présentent spontanément des dynamiques déstabilisantes de formation des prix des actifs. Ces dynamiques, dues aux interactions des comportements, aux ventes d'actifs forcées, dominent les marchés financiers et ne sont pas prises en compte dans les instruments quantitatifs des Banques Centrales. 3. La nécessitéde multiplier les instruments disponibles de la politique monétaire pour assurer la stabilité financière. Les Banques Centrales des pays de l'OCDE ne disposaient avant la crise que d'un seul instrument : le taux d'intérêt à court terme. Ceci est insuffisant pour contrôler plusieurs types de crédit (immobilier, entreprises), à des maturités différentes, pour éviter une prise de risque excessivedes banques. Il apparaît donc qu'il faut utiliser plusieurs types d'instruments : taux d'intérêt, achats d'actifs (pour modifier les taux d'intérêt des crédits à long terme par exemple), taux de réserves obligatoires, ratios de bilan des banques (ratio de fonds propres, taille des ressources empruntées, risque de liquidité). Ceci plaide d'une part pour l'intégration des fonctions des BanquesCentrales et des régulations des banques, d'autre part pour le passage des Banques Centrales aussi à un rôle "d'acheteur d'actifs en dernier ressort". 4. L'obligation de faire attention, en définissant les nouvelles réglementations des banques, à ne pas conduire à une contraction chronique de l'offre de crédit, en particulier de l'offre de crédit à long terme. Une augmentation forte des exigences defonds propres, la réduction du levier d'endettement, la limitation de la taille des banques, toutes conduiront à une contraction de l'offre de crédit. Il faudrait sans doute mieux utiliser des instruments plus flexibles, ajustables cycliquement (réserves obligatoires). 5. La nécessité de mener une vraie supervision macroéconomique ("macroprudentielle") des pays, et une surveillance des risquessystémiques liée aux risques macroéconomiques (et pas basée sur des critères simplistes : taille de la banque, …). Les stress-tests des banques basés sur de véritables risques macroéconomiques (chute de croissance, défauts d'emprunteurs, inflation et hausse des taux d'intérêt, retournement des prix des actifs, mouvements des taux de change) et pas sur des risques statistiques, permettent de faire le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise financiere
  • Crise financiere
  • Crise financiere
  • La crise financière
  • Crise financière
  • La crise financiere
  • La crise financiere
  • La crise financière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !