Ingénieur

2826 mots 12 pages
COLLECTE DES EAUX PLUVIALES DANS LA PROVINCE DE GANSU
Par Zhu Qiang et Li Yuanhong La province semi-aride de Gansu est la plus pauvre et la plus sèche de Chine. Les sécheresses sont des phénomènes extrêmement courants dans cette zone montagneuse où les populations vivent principalement de l’agriculture pluviale de subsistance. Depuis la fin des années 1980, un projet de développement s’est rapidement mis en place dans la région afin de fournir de l’eau destinée à l’usage domestique et à l’irrigation. L’association d’un système simple et abordable de collecte des eaux pluviales et d’une approche intégrée au développement de la production agricole a amélioré de manière effective les conditions de vie des agriculteurs du Gansu. versants. La sécheresse est fréquente et des études menées dans le Gansu ont révélé qu’au cours des 40 dernières années, on a compté onze sécheresses graves qui ont réduit les rendements de plus de 30 %. Dans ces circonstances pour le moins défavo-rables les rendements en année normale peuvent être tellement faibles qu’ils n’atteignent que 1 000 kg/ha. Pendant les années de sécheresse, les résultats de la production ne couvrent même pas le coût des semences. Si l’irrigation n’était pas pratiquée, il serait impossible de faire pousser la plupart des cultures de rente. En conséquence, le revenu annuel qu’une famille peut tirer d’une superficie d’un peu moins d’un hectare oscille entre 500 et 700 dollars américains. La productivité médiocre du sol a poussé les agriculteurs à mettre en valeur autant de terre que possible, y compris sur des pentes abruptes. Ces pratiques ont accentué l’érosion et la dégradation des sols, ce qui, en retour, a eu un impact négatif sur la productivité de l’agriculture. L’environnement s’est rapidement détérioré. L’insuffisance de l’eau potable disponible, l’insécurité alimentaire, les faibles revenus, la profonde érosion des sols et la dégradation de l’environnement sont alors devenus caractéristiques de la région

en relation

  • Ingénieur
    1670 mots | 7 pages
  • Ingenieur
    8561 mots | 35 pages
  • Ingenieur du son
    300 mots | 2 pages
  • Ingénieur
    9415 mots | 38 pages
  • Ingenieur
    4431 mots | 18 pages
  • ingenieur
    861 mots | 4 pages
  • ingenieur
    816 mots | 4 pages
  • Ingénieur
    1981 mots | 8 pages
  • Ingenieur
    378 mots | 2 pages
  • ingenieur
    8930 mots | 36 pages