Introduction philosophie . discours de la méthode de rené descartes

333 mots 2 pages
* Introduction philosophie . * Discours de la méthode de René DESCARTES ( 1637)

Dans le discours de la méthode, Descartes montre que le bon sens et la raison sont deux notions que l’on peut associé ees et qui sont egales a tous les hommes. Dans ce texte , Descartes , définie le bon sens comme le « bon sens paysan » qui signifie avoir les « pieds sur terre ». Il assimile le bon sens a la capacité de chaque individu de pouvoir juger ses actes et est également reparti mais dépend aussi de la maniere dont chaque individu utilise cette faculté . Descartes montre aussi que le bon sens s’assimile a la raison dans le sens l on peut juger ou distinguer le vrai du faux , le bien du mal afin de tendre vers le droit chemin. Le texe de Descartes fait écho a une phrase de Montaigne qui dit « on dit communément que le plus juste partage que la nature nous aye fait de ses grâces, c’est celui du sens » Cependant , le texte de Descartes est ironique des la première phrase qui est en opposition avec le reste du texte. Il montre l’orgueil de l homme qui se croit pourvu de bon sens et qui n’en desire pas d’avantage. Mais il ne suffit pas d’avoir la raison, il faut aussi en connaître « le mode d’emploi » , on peut parler du fait de savoir raisonner avec rigueur. On peut donc se demander si les Hommes sont justes dans toutes les situations ? On commencera par étudier le fait que l’homme est un être rationnel. C’est a dire qu’il devrait permettre un accord universel entre les hommes car se sont des êtres raisonnables. Puis, on étudiera le fait que l’homme pense des choses différentes et souvent opposées sur les mêmes sujets. Il n y a pas de raisons communes a tous les hommes mais autant de capacité de raisonner qu’il y a d’hommes et donc pas de vérités

en relation

  • Descartes
    2715 mots | 11 pages
  • R. DESCARTES
    929 mots | 4 pages
  • Discours de la méthode descartes
    1199 mots | 5 pages
  • L'analyse
    3629 mots | 15 pages
  • C'est proprement avoir les yeux fermés sans tâcher jamais de les ouvrir que de vivre sans philosopher
    15431 mots | 62 pages
  • Pascal et descartes et leur vision de dieu
    2144 mots | 9 pages
  • Expos Philosophie Moderne
    3527 mots | 15 pages
  • Méditations métaphysique
    2114 mots | 9 pages
  • Doc de teddy
    2968 mots | 12 pages
  • Liberté cartésiste
    1560 mots | 7 pages