Jerusalem

2331 mots 10 pages
Politique et religion en Israël Israël est en guerre depuis maintenant plus de 60 ans. Depuis le jour même de sa création, le 15 mai 1948, une situation belliqueuse s'est installée au Moyen-Orient. Depuis lors, la région a été particulièrement instable, et de nombreux conflits se sont échelonnés jusqu'à nos jours. Et contrairement aux divers conflits locaux de la guerre froide (Vietnam, Corée, Angola...), force est de constater que le conflit perdure bien au-delà de l'inimitié russo-américaine. Les deux grandes puissances se sont en effet affrontées par états interposés au Moyen-Orient. Israël était le champion américain tandis que les pays Arabes se réclamaient de la Russie. Depuis vingt ans, nous avons pourtant vu plusieurs Intifada ainsi que des conflits locaux (guerre de Liban..). La longueur du conflit, le refus bilatéral d'une réelle négociation, et le fait que les deux camps continuent de se battre alors que cela les dessert mène à penser que les causes de la guerre sont bien plus profondes et s'ancrent dans un cadre plus vaste que nous allons tenté d'explorer. Pour ce faire, nous allons tout d'abord nous pencher sur la Genèse et les mythes fondateurs de l'Etat juif afin de comprendre les causes réelles du conflit. Puis nous mettrons en évidence en quoi la politique d'Israël est marquée par ces mythes. On parle souvent de mythes fondateurs d'une Nation, l'ensemble des récits dans lesquels les membres d'une même communauté se reconnaissent car caractéristique des valeurs du pays. Ainsi, la lutte d'Indépendance, la conquête de l'Ouest font-ils référence aux États-Unis et font qu'aujourd'hui encore les États-Unis sont une république fédérale et où la liberté est la valeur clé (dans la théorie et dans le cœur des américains et c'est bien là que c'est important). Pour le prouver, je m'appuierai sur les divers discours de George Bush avant la guerre

en relation

  • Jerusalem
    2049 mots | 9 pages
  • Jérusalem
    934 mots | 4 pages
  • Jérusalem
    339 mots | 2 pages
  • Jérusalem
    763 mots | 4 pages
  • Jerusalem
    6447 mots | 26 pages
  • Jerusalem
    2103 mots | 9 pages
  • Jérusalème
    820 mots | 4 pages
  • Jérusalem
    309 mots | 2 pages
  • Jerusalem
    952 mots | 4 pages
  • Le patriarche de jérusalem
    816 mots | 4 pages