Jery

351 mots 2 pages
III. Une zone de coopération

¤ Dossier (photocopies) :
- Texte : L’élargissement en Méditerranée.
- Texte : Le cadre institutionnel du dialogue entre l’UE et les PSEM.
- Schéma : Le processus de Barcelone.
1. Sur quels types de critères repose le questionnement sur l’élargissement de l’Europe en Méditerranée ?
2. Quels sont les différents aspects du partenariat institué par la conférence de Barcelone ?
3. Qu’est-ce qui distingue les trois composantes institutionnelles du processus de Barcelone ?
4. Montrez que ce processus n’a pas encore abouti à une véritable intégration de l’espace méditerranéen.

La conférence de Barcelone, qui a réuni en 1995 tous les chefs d’Etats et de gouvernement méditerranéens, a mis en place un programme de coopération à l’échelle d’un grand bassin méditerranéen (27 Etats) nommé MEDA (Méditerranée Aides). Ce programme se décline en trois volets majeurs :
- au plan politique, il s’agit de créer une « zone de paix et de stabilité ». Autrement dit, les Etats signataires s’engagent à favoriser le dialogue entre eux afin de réduire certaines tensions diplomatiques (entre l’Algérie et le Maroc à propos du tracé de leur frontière dans le Sahara) ou de mettre fin à des conflits toujours en cours (celui entre Israël et l’autorité Palestinienne) ;
- au plan culturel, il s’agit de favoriser la compréhension et les échanges entre les ensembles culturels installés sur les rives de la Méditerranée (dans la perspective de réduire les tensions et de limiter les conflits) ;
- au plan économique, il s’agit de mettre en place une zone de libre échange à l’horizon 2010. Concrètement, il s’agit d’abaisser (voire d’annuler) les taxes douanières sur les échanges commerciaux (de biens et de services).
En 2008, la conférence de Barcelone a été complétée et prolongée par l’Union pour la Méditerranée. L’UPM est un accord regroupant 44 Etats (tous les membres de l’UE ainsi que les PSEM). Elle complète la conférence de Barcelone sur les questions

en relation

  • La wati box
    1400 mots | 6 pages
  • Nestlé
    6869 mots | 28 pages
  • la nature
    13499 mots | 54 pages
  • Droit administratif
    8599 mots | 35 pages
  • Contribution à l’évaluation des impacts environnementaux des contrats gelose : cas du complexe lacustre de manambolomaty.
    26757 mots | 108 pages
  • Droit administratif
    14800 mots | 60 pages
  • Droit constitutionnel
    24837 mots | 100 pages
  • Loi de finances 2014 à Madagascar
    22885 mots | 92 pages
  • Code penal madagascar
    51211 mots | 205 pages
  • Collectivités locales face au défi du numérique
    204103 mots | 817 pages